Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus en Bretagne : onze foyers épidémiques recensés dans le Finistère et les Côtes-d'Armor

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Il y a désormais onze foyers épidémiques de coronavirus en Bretagne selon le dernier bilan communiqué ce mardi 21 juillet. Huit on été recensés dans le Finistère et il y en a désormais trois dans les Côtes-d'Armor. Les rassemblements privés sont pointés du doigt.

Anne-Briac Bili, directrice de cabinet de l'ARS et Michèle Kirry ont fait un nouveau bilan ce mardi 21 juillet.
Anne-Briac Bili, directrice de cabinet de l'ARS et Michèle Kirry ont fait un nouveau bilan ce mardi 21 juillet. © Radio France - Benjamin Fontaine

Pas moins de 143 cas de coronavirus ont été recensés en Bretagne entre le vendredi 17 juillet et le lundi 20 juillet. Depuis le 15 juillet, 7.000 tests ont été menés dans la région. "Nous avons à ce jour huit clusters dans le Finistère et trois dans les Côtes-d'Armor," précise la préfète de région Michèle Kirry ce mardi 21 juillet. Le foyer épidémique du centre de loisirs de Plérin près de Saint-Brieuc était déjà connu. Il faut y ajouter un autre foyer recensé dans une entreprise privée. Un autre foyer s'est créé lors d'un rassemblement privé.

Huit foyers dans le Finistère et trois dans les Côtes-d'Armor

Vendredi, quatre "clusters" étaient recensés dans le Finistère. Il y en a désormais huit. Quatre ont émergé lors de fêtes privées ou de rassemblements de famille. D'autres ont été recensés dans un établissement de santé, une collectivité et un établissement administratif. L'agence régionale de santé ne souhaite pas donner plus de précisions sur ces foyers épidémiques.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans le Morbihan, dix personnes sont hospitalisées et une en réanimation après avoir contracté le coronavirus. 20 000 tests ont été réalisés dans le département depuis le déconfinement dont 40 % ces trois dernières semaines.

L'émergence de ces nouveaux foyers en Bretagne amène la préfète de Bretagne à lancer un appel à la vigilance. "Les gestes barrières doivent aussi être observés lors de ces fêtes. Ils sont plus difficiles à comprendre et à observer c'est vrai, mais il faut que chacun soit conscient des risques qui existent. Toute fête familiale est susceptible de faire augmenter le nombre de cas," indique Michèle Kirry qui pour le moment n'envisage pas de prendre de nouvelles mesures restrictives.

"Les jeunes qui sont porteurs sains diffusent le virus et peuvent le diffuser auprès des populations vulnérables et c'est cela l'enjeu. Il faut donc appeler cette population à être particulièrement vigilante," ajoute Anne-Briac Bili, directrice de cabinet à l'Agence régionale de Santé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess