Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Bretagne : plus de 800 patients hospitalisés, du jamais vu, mais qui sont-ils ?

Le nombre d'hospitalisations de patients atteints par le Covid-19 bat un triste record en Bretagne. Plus de 800 malades sont dans un lit d'hôpital ce mardi 6 avril selon les derniers chiffres communiqués. La situation en réanimation est aussi critique.

Service de réanimation d'un hôpital. (Illustration)
Service de réanimation d'un hôpital. (Illustration) © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

Au fil des jours, la situation se dégrade dans les hôpitaux bretons. Ce mardi 6 avril, selon les chiffres de Santé Publique France,  809 malades du Covid sont admis dans un établissement hospitalier en Bretagne. Un record. La courbe des hospitalisations ne cesse de croître depuis la mi-mars, surtout dans les Côtes-d'Armor (139 patients Covid hospitalisés).

80% des lits de réanimation sont occupés

Parmi ces 809 personnes hospitalisées, Santé Publique France dénombre 119 malades placés en réanimation, soit quasiment autant que lors du pic de la mi-novembre. Près de 80% des lits de réanimation sont actuellement occupés. En Ille-et-Vilaine, ce pic est largement dépassé depuis la fin de semaine dernière. 

En moyenne, sur les sept derniers jours, en Bretagne, 49 nouveaux patients sont entrés à l'hôpital à cause du Covid alors que 33 en sont sortis pour retourner à leur domicile. 

Un quart des patients ont entre 80 et 89 ans

Selon les données de Santé Publique France, compilées par le professeur Germain Forestier, de l'université de Haute-Alsace, les personnes âgées de 80 à 89 ans représentent un quart des patients hospitalisés, quasiment autant que ceux de la tranche 70-79 ans, viennent ensuite les jeunes sexagénaires, qui sont les plus nombreux admis en réanimation. 

Un peu plus de 10% des quinquagénaires occupent les lits d'hôpitaux. On constate que quatre patients âgés de 20 à 39 ans sont actuellement placés en réanimation dans les hôpitaux bretons. Ces proportions sont assez similaires à celles observées lors des deux précédentes vagues. Les personnes âgées restent les plus vulnérables face aux virus.

Le taux de positivité diminue

Autre indicateur observé par les autorités, le taux d'incidence poursuit sa hausse en Bretagne. Il atteint 207 malades du covid pour 100.000 habitants ce mardi 6 avril (307 en Ille-et-Vilaine, 214 dans le Morbihan, 195 dans les Côtes-d'Armor et 89 dans le Finistère). Il faut toutefois ajouter que le taux de positivité des tests est en baisse. Il atteint 5% contre 5,6% il y a une semaine. Le variant anglais reste le plus détecté.

Les autorités sanitaires comptent sur l'ouverture de nouveaux centres de vaccination de grande capacité dans le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan cette semaine pour donner un nouveau coup de frein à l'épidémie. Un peu plus de 15% de la population bretonne a reçu une première dose de vaccin contre le Covid.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess