Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus en Bretagne : quatre nouveaux décès en 24 heures

Plus de 200 patients sont hospitalisés à cause du Covid-19 en Bretagne ce lundi 30 mars. 43 personnes ont perdu la vie à cause du virus depuis la fin du mois de février.

Un masque, des gants et du gel hydroalcoolique.
Un masque, des gants et du gel hydroalcoolique. © Radio France - Clément Lhuillier

Ce lundi 30 mars, l'Agence régionale de santé de Bretagne publie un nouveau bilan de l'épidémie de Coronavirus dans la région.

993 cas confirmés depuis le début de l'épidémie

En 24 heures, quatre nouveaux patients, infectés par le Covid-19, sont décédés dans la région. Ce qui porte à 43 le nombre de décès de personnes âgées entre 60 et 97 ans en Bretagne depuis le début de l'épidémie. Il faut préciser qu'il ne s'agit là que des patients qui ont fait l'objet d'une prise en charge à l'hôpital.

993 cas ont été confirmés depuis la fin du mois de février : 320 dans le Morbihan, qui reste le département le plus touché, 235 dans le Finistère, 220 en Ille-et-Vilaine et 112 dans les Côtes-d'Armor. Il faut y ajouter 49 personnes qui ne résident pas en Bretagne.

58 personnes en service de réanimation

Parmi ces cas, 206 sont encore hospitalisés, 58 se trouvent en service de réanimation et 167 patients ont pu rentrer chez eux. Alors qu'Edouard Philippe a déclaré ce week-end que les 15 prochains jours pourraient être pires que la quinzaine qui vient de s'écouler, ce lundi matin sur France Bleu, le professeur Pierre Tattevin, chef du service des maladies infectieuses et réanimation médicale au CHU de Rennes a voulu être plus rassurant en ce qui concerne la Bretagne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu