Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus à Périgueux : "On ne rouvrira les écoles que si la sécurité sanitaire est assurée" dit le maire

Par

Le maire de Périgueux Antoine Audi était l'invité de France Bleu ce mardi matin. Pour évoquer les premières pistes en matière de déconfinement.

Antoine Audi, maire de Périgueux
Antoine Audi, maire de Périgueux © Radio France - Benjamin Fontaine

Le maire de Périgueux Antoine Audi était l'invité du matin de France Bleu ce mardi. A quelques heures de l'annonce par le gouvernement du plan de déconfinement.

Publicité
Logo France Bleu

Une annonce à l'Assemblée, à 15h, suivie par un vote. Mais l'opposition notamment de droite demande plus de temps avant de se prononcer et crie au scandale. Antoine Audi n'est pas tout à fait sur la même longueur d'onde, quoi que...

"C'est un plan majeur très important pour les mois qui viennent. C'est vrai que le débat parlementaire aurait mérité un peu plus de temps" dit Antoine Audi

Les écoles, dossier complexe

Le gros dossier, avant le 11 mai, à Périgueux comme ailleurs, c'est surtout la réouverture possible des écoles. Là dessus, le maire de Périgueux est dans l'attente. 

"On nous a obligé à fermer les écoles, on nous demande de prendre la responsabilité de les ouvrir. Il y a donc un transfert de responsabilité. On ne pourra rouvrir les écoles que si les débats sur la sécurité sanitaire sont assurés pour nos enfants, c'est très important. On y travaille. On veut des éclaircissements, de la clarté, avec des mesures précises. L'inquiétude est majeure chez les gens notamment sur les sujets de l'école" explique le maire. 

Le maire Antoine Audi recevra aussi une délégation de restaurateurs à la mairie ce mardi matin. 

"L’hôtellerie et la restauration, ce sont 1.400 entreprises et 5.000 emplois en Dordogne, je veux donc les entendre. Faire remonter aux autorités gouvernementales leur ressenti et leurs attentes par rapport à des mesures de déconfinement qui pour les restaurants ne sont pas plus claires que pour les écoles. Ou il y a déconfinement ou il n'y a pas déconfinement. Il faut un redémarrage de l'économie, mais aussi garantir une sécurité sanitaire" dit le maire de Périgueux.

loading

Le vélo sur la voie verte, pas un dossier prioritaire

Enfin sur le dossier de la voie verte des berges de l'Isle, dans l'agglomération de Périgueux, l'association Vélorution a déposé un référé au tribunal administratif pour la faire rouvrir, elle qui est fermée pour tous pendant les vacances de Pâques. Elle demande aux maires des communes qui bordent la voie verte de militer pour sa réouverture rapide. Mais pour Antoine Audi, ce n'est pas un dossier prioritaire.

"Le préfet a demandé à tous les maires de l'agglo de fermer la voie verte parce qu'il y a eu beaucoup de relâchement et des excès, nous avons appliqué la consigne du préfet, j'ai vu la déclaration de Vélorution. Il faut que chacun prenne ses responsabilités. Si on commence à critiquer toutes les mesures qui sont prises, on est pas sortis de la crise. La crise est économique sanitaire, et demain sociale, donc le problème de la situation du vélo sur la voie verte me paraît anecdotique" tacle le maire de Périgueux.

Antoine Audi se dit en revanche favorable à la réouverture des parcs et jardins à partir du 11 mai. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu