Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus en Dordogne : la réouverture des déchèteries était attendue par les particuliers

- Mis à jour le
Par

De longues files d'attente se sont formées ce jeudi dès la réouverture des déchèteries de Dordogne, mais sans incident. Le syndicat départemental des déchets espère ouvrir progressivement les 18 déchèteries encore fermées au public.

Les automobilistes ont souvent attendu plus d'une demi-heure devant la déchèterie de Chancelade Les automobilistes ont souvent attendu plus d'une demi-heure devant la déchèterie de Chancelade
Les automobilistes ont souvent attendu plus d'une demi-heure devant la déchèterie de Chancelade © Radio France - Antoine Balandra

De nombreux particuliers, qui avaient stocké leurs déchets de jardin ou de ménage de printemps, se sont présentés ce jeudi dès l'ouverture des déchèteries fermées depuis le début du confinement le 17 mars. L'attente à l'entrée des déchèteries a souvent dépassé la demi-heure. Le Syndicat départemental des déchets de la Dordogne , le SMD3, a décidé la réouverture de 32 des 50 déchèteries du département dès cette semaine, mais espère rouvrir les autres d'ici trois semaines.

Publicité
Logo France Bleu

Des usagers nombreux mais respectueux des distances

A Chancelade, la seule déchèterie de l'agglomération de Périgueux ouverte dès jeudi, le responsable Jean-Christophe Vialle a été surpris par l'auto-discipline des automobilistes venus jeter leurs résidus de tonte ou leurs débarras "les gens s'étaient organisés en file indienne, sans bloquer la route, ils ont accepté la limite de deux ou trois véhicules à la fois sur le quai." Trois autres déchèteries de l'agglomération ouvrent cette semaine à Boulazac, Périgueux (la Font-Pinquet) et Breuilh.

loading

Une reprise grâce au retour du personnel

Au début du confinement, le SMD3 s'était retrouvé confronté à une pénurie de personnel ; près de la moitié des agents étaient chez eux pour garder leurs enfants, ou parce qu'ils étaient fragiles, et le syndicat a maintenu en priorité la collecte des déchets ménagers. Le tri des sacs jaunes a repris rapidement, avant l’ouverture des déchèteries aux professionnels.  Aujourd'hui près de 90% des agents sont présents, ce qui permet de rouvrir aux particuliers. Le co-président du SMD3 François Roussel se félicite aussi de la reprise du recyclage : "la chaîne logistique est repartie." Deux filières seulement sont encore à l'arrêt : les "déchets piquants" (i.e. les seringues des diabétiques et des infirmières) et la filière de recyclage des textiles. Il est trop tôt pour jeter les vieux vêtements.  Le broyeur à végétaux du SMD3, sur le site de la Rampinsolle, a même été révisé.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu