Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus en Dordogne : l'ARS estime que la situation est sous contrôle au cluster de Vergt

-
Par , France Bleu Périgord

L'Agence Régionale de Santé a publié ce jeudi 26 août un nouveau point de situation sur le foyer de contamination à Vergt. Le nombre de cas positifs est désormais de six personnes. Mais l'ARS estime que la situation est "sous contrôle".

L'agence régionale de santé se veut rassurante
L'agence régionale de santé se veut rassurante © Radio France - Noémie Guillotin

L'enquête de l'Agence régionale de santé est toujours en cours à Vergt après la découverte d'une foyer de contamination. L'ARS annonce ce jeudi 27 août la présence de deux nouveaux cas. 

Mardi dernier, l'ARS avait communiqué sur un nouveau cluster en Dordogne. Quatre personnes ont été diagnostiquée positives dans la commune de Vergt. Parmi ces quatre cas, on sait désormais, sans que l'ARS veuille le confirmer, qu'il y a un médecin très actif dans la commune puisqu'il intervient, en plus de ses patients dans l'EHPAD, à la caserne des pompiers et dans un club de rugby.  

Ce jeudi, l'ARS affirme que les tests réalisés au club de rugby sont tous revenus négatifs. En ce qui concerne le cas contact à l'EPHAD, vraisemblablement un salarié, là aussi le test est négatif. En ce qui concerne les résidents et les autres salariés, le groupe Korian auquel appartient l'établissement, est en attente des résultats des tests pratiqués hier. Quant aux tests pratiqués chez les pompiers, dés hier mercredi le maire de la commune Pierre Jaubertie avait confirmé que ces tests étaient également négatifs. 

"Gardons notre calme" - Marie Ange Perulli, ARS Dordogne

Reste maintenant à savoir ce qui se passe pour les patients qui ont été en contact avec le médecin. L'ARS refuse de confirmer l'identité et la profession de cette personne contaminée . Sa directrice  Marie Ange Perulli  estime que tout est sous contrôle. "Si les personnes n'ont pas été appelées par la CPAM ou par l'ARS, explique t-elle, c'est qu’elles ne sont pas "cas contact"de ce patient 0. Nous allons très vite pour identifier les personnes à risque qui l'ont côtoyé".  

Marie Ange Perulli - ARS Dordogne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess