Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Gironde : Jean-Jacques Savin, du tonneau à la forêt

-
Par , France Bleu Gironde

Auteur l'an dernier d'une traversée de l'Atlantique dans un tonneau, le Girondin s'y connaît en confinement. Depuis le début de la pandémie, ils s'est réfugié dans la forêt et a décidé de laisser du temps au temps.

Jean-Jacques Savin à son arrivée dans les Caraïbes en avril 2019
Jean-Jacques Savin à son arrivée dans les Caraïbes en avril 2019 - @Tesa

Après avoir passé plus de 120 jours en mer, seul et dans un fût de 3 mètres de long, Jean-Jacques Savin n'a pas sourcillé à l'heure de devoir se confiner comme tous les Français. Et s'est "caché" dans la forêt entre Arès et Lanton.

Pas de voisins à des kilomètres

"Je me suis complètement isolé au bord d'un ruisseau et d'un lac, explique-t-il. Je suis avec ma petit chienne. Je n'ai pas de voisins à des kilomètres donc je peux me permettre de continuer à vivre normalement. Ça ne change pas grand chose à part l'absence de contacts avec les amis."

Mais l'aventurier du Bassin d'Arcachon fait quand même la différence avec sa traversée de l'Atlantique. "C'est une période très particulière, ça n'a rien à voir avec celle que j'ai vécue. Car je l'avais préparée. Là, c'est quelque chose qui nous tombe dessus. Les gens ne s'y attendaient pas. C'est un choc que l'on reçoit."

Alors qu'il prépare un nouveau projet pour l'an prochain, celui de traverser cette fois le Pacifique, Jean-Jacques Savin, tel Diogène autre spécialiste du tonneau, préfère se montrer philosophe. "Tout individu qui garde le moral s'adapte aux situations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu