Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : en Haute-Savoie, épiceries et supérettes multiplient les livraisons à domicile

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

C’est un système d’entraide qui se développe. De plus en plus de supérettes et d’épiceries de Haute-Savoie développent un service de livraison des courses à domicile. Une solution appréciée par les personnes âgées confinées chez elles.

Coronavirus - En Haute-Savoie, épiceries et supérettes multiplient les livraisons à domicile. (Photo DR)
Coronavirus - En Haute-Savoie, épiceries et supérettes multiplient les livraisons à domicile. (Photo DR) - -

A Collonges-sous-Salève, Caroline ne voulait pas abandonner ses clients. Avec son mari, elle gère le petit Casino de cette commune de 4 000 habitants. "On est un  magasin de proximité en zone rurale avec une importante clientèle de personnes âgées, explique-t-elle. Avec l’épidémie de coronavirus et la mise en place du confinement, je me suis rendu compte que c’était, pour elles, plus compliqué de se déplacer jusqu’au magasin." 

REPORTAGE - En Haute-Savoie, épiceries et supérettes multiplient les livraisons à domicile

Caroline a donc décidé de se lancer dans la livraison à domicile des courses. "Mais nous avons dû nous organiser." Les clients passent leur commande par téléphone et avec son mari, elle les livre entre midi et quatorze heures ou en fin d’après-midi. _"On se débrouille car nous avons aussi deux jeunes enfants à la maison."Les courses sont déposées devant la porte. Pour le paiement, là encore, il a fallu s’adapter. "Avec un chèque ou, s’ils paient en liquide, je prépare la monnaie avec la ticket de caisse."_

Aussi pour aider le personnel soignant 

Autre exemple à Saint-Pierre-en-Faucigny où Stéphane Simon dirige le magasin Spar. "Depuis vendredi dernier, on n’arrête pas. Nous avons fait une trentaine de livraisons lundi dernier et les salariés sont très impliqués." La supérette dépanne les personnes âgées, isolées ou à risques mais aussi le personnel soignant. "On fait ça pour faire gagner du temps à ces personnes qui sont en première ligne dans la lutte contre le coronavirus."

Avant la livraison, la liste des courses.
Avant la livraison, la liste des courses. - (Photo DR)

"C'est génial"

Là aussi les livraisons se font avec un  maximum de précaution. "La personne qui est venue portait un masque. Elle est restée éloignée et il n’y a pas eu de contact", témoigne Christine, une cliente. "J’ai eu un cancer et mon mari a des problèmes cardiovasculaires donc on préfère ne pas sortir." Et quand on lui demande si elle apprécie ce service, la réponse fuse. "C’est génial, un grand bravo à eux. J’espère que plus tard, les gens se souviendront de l’humanité de ces commerçants."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu