Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus en Ille-et-Vilaine : un plan de lutte pour éviter une nouvelle flambée des cas

-
Par , France Bleu Armorique

Ce vendredi 7 août, l'agence régionale de santé a communiqué son plan d'action pour casser les chaînes de propagation du coronavirus dans le département d'Ille-et-Vilaine. Depuis quelques semaines, la hausse constante du nombre de cas détectés inquiète.

Une campagne de communication va démarrer ce lundi 10 août à destination des jeunes.
Une campagne de communication va démarrer ce lundi 10 août à destination des jeunes. © Radio France - Valentin Belleville

Quarante-six nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés ces dernières 24 heures en Ille-et-Vilaine, c'est quasiment la moitié de l'ensemble des cas dépistés dans la région. Depuis la fin du mois de juillet, la situation du département inquiète les autorités. Le taux d'incidence augmente : 18 cas confirmés pour 100.000 habitant. Il a dépassé le seuil de vigilance (10 cas pour 100.00 habitants).

Huit foyers de contamination ont été identifiés en Bretagne. Quatre sont situés en Ille-et-Vilaine dans deux entreprises, et un Ehpad notamment.

"La situation n'est pas alarmante mais les indicateurs se dégradent. Nous ne voulons être ni inquiétants, ni faussement rassurants," précise le directeur général de l'agence régionale de santé de Bretagne. Un relâchement des gestes barrières a été constaté, poussant les autorités à déclencher un plan d'action et à prendre plusieurs mesures pour freiner la propagation du virus.

  • Port du masque

A partir de ce samedi 8 août, le port du masque devient obligatoire sur tous les marchés d'Ille-et-Vilaine. Une mesure valable jusqu'au 31 août inclus. Ce même masque devra être porté dans le centre-ville de Rennes, certaines zones du centre-ville de Vitré. Les villes de Cancale et Saint-Malo ont déjà imposé le masque dans les rues les plus fréquentées.

  • Inciter les jeunes à être plus prudents

L'actualité récente à montré que les jeunes avaient tendance à respecter de moins en moins les gestes barrières et à prendre quelques risques lors de soirées privées. Les 15-25 ans représentent 27 % des cas positifs dans le département. Une campagne de communication va donc être lancée à partir de ce lundi 10 août sur les réseaux sociaux, afin de les inciter à être plus respectueux des consignes sanitaires.

  • Augmenter les capacités de tests avec des camions de dépistage

Pour contrôler, il faut dépister. La capacité de de dépistage va donc être augmentée en Ille-et-Vilaine. L'objectif est de passer de 14.000 à 18.900 tests par semaine. Trois camions vont ainsi être installés à Saint-Malo, Rennes et dans une autre ville du sud du département qui n'a pas encore été déterminée. Reste maintenant à savoir si les laboratoires seront en mesure de suivre cette augmentation du nombre de dépistages.

  • Prévention et surveillance

"Les actions de prévention et de dépistage au sein des huit abattoirs du département feront l’objet d’un suivi soutenu," indique l'ARS. Les populations vulnérables et précaires, notamment les personnes relevant du droit d’asile, feront l’objet d’un dépistage systématique. "Les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique feront l’objet d’un suivi particulièrement attentif voire d’interdictions lorsque cela sera justifié."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess