Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Limousin : "J'en appelle à la solidarité de l'étage et du village"

-
Par , France Bleu Limousin

Invités de France Bleu Limousin ce vendredi matin, le préfet de la Haute-Vienne et la rectrice de l'académie de Limoges ont donné les grandes indications à suivre en Limousin après les annonces fortes d'Emmanuel Macron pour freiner la propagation du coronavirus en France.

 Seymour Morsy, préfet de Haute-Vienne, était l'invité de France Bleu Limousin ce vendredi en compagnie d'Anne Laude, rectrice de l'académie de Limoges
Seymour Morsy, préfet de Haute-Vienne, était l'invité de France Bleu Limousin ce vendredi en compagnie d'Anne Laude, rectrice de l'académie de Limoges © Radio France - /

Seymour Morsy, préfet de Haute-Vienne, et Anne Laude, rectrice de l'académie de Limoges, étaient les invités de France Bleu Limousin ce vendredi à 8h15 au lendemain des fortes annonces d'Emmanuel Macron pour freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus en France. Voilà ce qu'il faut retenir de leurs déclarations pour le Limousin.

Établissements scolaires fermés jusqu'à nouvel ordre

" C’est une mesure exceptionnelle qui suscite beaucoup d’émotion aussi bien dans les familles que pour l’ensemble des personnels " commente Anne Laude. " Les services académiques sont à leur côté pour les accompagner. Des cellules sont à disposition des parents, des personnels et des chefs d’établissement pour les accompagner. Nous sommes déjà organisés pour pouvoir assurés dans tous les établissements une continuité administrative et pédagogique. C’est-à-dire maintenir le lien entre les enseignants et les élèves ".

Pas des vacances étendues, au contraire

Cours à distance de la grande section à la terminale

Car cette période de fermeture de tous les établissements scolaires " au moins 15 jours " jusqu'aux vacances de printemps, " ce ne sont pas des vacances étendues, au contraire " indique le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer. Ainsi, des cours à distance seront possibles " pour tous les élèves de la grande section de maternelle jusqu’à la terminale " indique Anne Laude, rectrice de l'académie de Limoges, selon plusieurs modalités. " Celles, habituelles, que les enseignants ont d’être en contact avec leurs élèves via les messageries électroniques ou les outils en ligne comme 'Pronote' dont ils disposent déjà. Dans les départements qui étaient déjà touchés et où des écoles étaient déjà fermées, des mesures en lien avec le CNED sont en place. Il prévoit deux types d’organisation : d’une part, des cours disponibles dans toutes les matières et toutes les disciplines de la grande section jusqu’à la terminale. Et, d’autre part, il y a la classe virtuelle. Un enseignant a la possibilité de se connecter avec ses élèves pour réaliser un enseignement en ligne ". Tout cela peut-il être adapté en Limousin ? " Oui, il incombera à chaque enseignant de le mettre en œuvre en fonction de ce qui lui apparaîtra le plus adéquat, à la fois par rapport à sa pédagogie, et également par rapport au niveau de ses élèves ". La tenue des épreuves du baccalauréat est-elle remise en cause ? " C’est un peu tôt pour se prononcer, tout dépendra de l’évolution des circonstances. On se prépare à pouvoir organiser les choses au mieux ".

Si on peut garder les enfants des autres, on garde les enfants des autres

Parents à la maison et travail à domicile

" Je lance un appel " dit d'emblée le préfet de la Haute-Vienne. " Il faut qu’on soit tous, collectivement, responsables pour éviter la propagation de ce virus. Sinon, c’est l’activité intégrale qui serait impactée si on ne prenait pas ces mesures " poursuit Seymour Morsy alors que de nombreux parents s'émeuvent et s'inquiètent de la gestion de cette situation. " Si on a un voisin de palier qui fait un travail à domicile, peut-être qu’il peut garder les enfants de l’autre voisin de palier. J’en appelle à la solidarité de l’étage et du village. On est un village monde, on n’est pas à côté dans une bulle " continue le représentant de l'Etat en Haute-Vienne.

On est à un moment charnière, il faut tenir

Pour ce faire, il s'adresse aux chefs d'entreprises afin de permettre aux salariés et/ou parents de travailler à distance dans la mesure du possible. " Je demande aux chefs d'entreprises, et je suis très clair là-dessus, qui si on peut rester à la maison, on reste à la maison. Si on peut garder les enfants des autres, on garde les enfants des autres. Le tout, c’est qu’on évite de sortir. Il faut savoir quelque chose de très important : les enfants sont plus solides que les personnes âgées. Il ne faut pas qu’ils propagent la maladie et c’est pour ça que j’en appelle à la solidarité de tout un chacun. Les enseignants font un travail formidable et, eux-mêmes n’allant pas dans les établissements, pourront peut-être garder d’autres enfants au-delà des enfants qui sont les leurs. On est à un moment charnière, il faut tenir ". Sinon les parents peuvent bénéficier d'un arrêt maladie exceptionnel afin de garder leur enfants selon des modalités précises.

Élections municipales maintenues

Seymour Morsy revient aussi sur la tenue des élections municipales, maintenues les 15 et 22 mars. Interrogé sur le paradoxe que cela représente alors que des mesures drastiques sont par ailleurs décrétées, il justifie la décision de l'Etat. " C’est un moment démocratique que l’on ne peut pas rater " avant de préciser des modalités pratiques pour limiter les risques. " Les mineurs ne votent pas, alors il faut les laisser à la maison. C’est un élément important. Pour ce qui est des personnes âgées, des dispositifs pour recueillir plus facilement leurs procurations jusqu’à la dernière minute sont mis en place, en lien avec les établissements qui les accueillent ".

Les mineurs ne votent pas, il faut les laisser à la maison

Du gel hydroalcoolique à disposition en préfecture et sous-préfectures

Enfin, il y a l’organisation des bureaux de vote. " Là-dessus, ce vendredi après-midi, dans les sous-préfectures et à la préfecture de Haute-Vienne, il y aura du gel hydroalcoolique à disposition pour les communes qui n’en ont pas, afin de l’affecter dans les différents bureaux " continue Seymour Morsy. " Dimanche, chaque responsable de bureau s’assurera que le flux entrant est différent de celui qui sort. On peut se laver les mains en entrant et en sortant. On essaye de venir avec son stylo et de se tenir à distance, comme quand on attend à la pharmacie ou à la banque derrière la ligne de confidentialité. Des espaces de ce type seront mis en place dans les bureaux de vote. Il est possible de voter de 8h à 18h. En milieu et fin de matinée, il y a moins de monde, idem en début d’après-midi. Allons voter dans ces créneaux ".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess