Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : en sursis, les Provençaux profitent de la plage

-
Par , France Bleu Provence

Alors que le Var et les Bouches-du-Rhône font partie des vingt départements où les mesures sanitaires pourraient être renforcées le 6 mars, les Provençaux s'offrent quelques escapades en bord de mer avant d'en être peut-être privés.

Plage de La Couronne, ce dernier dimanche de février.
Plage de La Couronne, ce dernier dimanche de février. © Radio France - © Quentin Perez de Tudela

Y aura-t-il un nouveau tour de vis sanitaire pour ce premier week-end de mars dans le Var et les Bouches-du-Rhône ? Ces coins de Provence font partie des 20 départements placés en "surveillance renforcée" où le gouvernement pourrait annoncer de nouvelles restrictions, le 6 mars prochain.

Elles pourraient notamment prendre la forme d'un confinement le week-end et d'une fermeture des plages, comme à Nice ou Dunkerque. Par crainte d'en être privés pour un bout de temps, les Provençaux sont donc nombreux sur le littoral, ces derniers jours. Comme dimanche, d'ailleurs. Quand Amandine a chargé son coffre et mis le contact ce dimanche matin direction la plage de La Couronne, elle n'avait qu'une chose en tête : "Il faut en profiter". D'après Vanessa, venue de Charleval, c'est une certitude : "On est sous surveillance, dans les Bouches-du-Rhône. Donc, on va être reconfiné, ça n'est qu'une question d'heures."

Reportage sur la plage de La Couronne - France Bleu Provence

Un renforcement des contrôles

Fatalistes, mais bons vivants. Vanessa, Amandine et leurs amis préfèrent donc, le temps d'une journée au vent marin, oublier masque et taux d'incidence, supérieur à 300 dans le Var et les Bouches-du-Rhône. "Le plus important, c'est qu'on ne soit pas entassé les uns sur les autres, tranche Vincent. Et là, contrairement à d'autres plages, entre chaque groupe, il y a au moins 10 à 15 mètres de distances. Donc, on est largement dans les clous et bons pour rester jusqu'à 18h."

Le soleil se couche certes plus tard avec l'arrivée des beaux jours, mais le Premier ministre Jean Castex a demandé un renforcement des contrôles dans les départements sous surveillance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess