Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

VIDÉO - Coronavirus et confinement : à Annecy, il joue de la guitare tous les soirs pour les soignants

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Depuis le début du confinement mardi dernier, un professeur de guitare d’Annecy, en Haute-Savoie, rend hommage au personnel médical en jouant tous les soirs. En trois jours, ce rendez-vous musical quotidien est devenu incontournable.

A Annecy (Haute-Savoie), il joue de la guitare tous les soirs pour les soignants.
A Annecy (Haute-Savoie), il joue de la guitare tous les soirs pour les soignants. - (Photo DR)

Des notes de guitare électrique s’échappent du premier étage d’un immeuble du quartier des Fins à Annecy. Il est un peu plus de 20 heures, les habitants viennent d’applaudir le personnel soignant et Christophe Duflos poursuit l’hommage. Le professeur de guitare a posé son ampli sur le rebord de sa fenêtre et il joue. "Du rock, du blues, on choisit le morceau avec mes filles." Et c’est parti pour quatre à cinq minutes de musique. "J’ai un frère médecin et de nombreuses amies infirmières, j’avais envie de faire une action de solidarité pour ces gens qui se donnent corps et âme à l'occasion de cette crise sanitaire effroyable."

En trois soirées, le rendez-vous est devenu incontournable dans le quartier. Deux étages au-dessus de l’appartement de Christophe Duflos, l’un de ses voisins reconnait "attendre qu’il prenne sa guitare. De plus en plus de gens se mettent aux fenêtres, c’est cool et agréable." Et le guitariste va continuer. _"En cette période de confinement, je n’ai ni balcon ni jardin alors chaque soir c’est l’occasion de s’évader."Et il est aussi plein d’espoir. "A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. J’ai envie de croire que l’on pourra inventer un monde nouveau, plus solidaire."_ 

REPORTAGE : à Annecy, il joue de la guitare tous les soirs pour rendre hommage aux soignants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu