Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus et confinement : les femmes victimes de violences accueillies dans des hypermarchés d'Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les femmes victimes de violences peuvent confier discrètement leur détresse en allant faire leurs courses dans des hypermarchés d'Avignon. Des cellules d'écoute ont été mises en place pendant le confinement.

Une équipe de conseillères spécialisées accueillent les femmes victimes de violence dans deux galeries commerciales d'Avgnon
Une équipe de conseillères spécialisées accueillent les femmes victimes de violence dans deux galeries commerciales d'Avgnon - préfecture de Vaucluse

Les pharmaciens sont déjà mobilisés pour relayer les appels à l'aide des femmes victimes de violence mais à Avignon, c'est dans les hypermarchés Auchan que les femmes peuvent se confier. L'Association d'aide aux victimes et le Planning familial de Vaucluse ont voulu aller à la rencontre des femmes qui souffrent de violence pendant le confinement

Cet accueil confidentiel a lieu tous les matins dans le principal centre commercial de l'agglomération d'Avignon, au Pontet. Un autre hypermarché d'Avignon accueille ces associations deux matinées par semaine au centre commercial Mistral 7.

Hypermarché... et hyper discrétion pour celles qui souffrent

Pour permettre aux femmes de se confier en allant faire les courses, un panneau discret dans la galerie commerciale aiguille les femmes vers la caisse centrale de l'hypermarché Auchan du Pontet. 

Toujours aussi discrète, c'est la conseillère du Planning familial de Vaucluse, Sylvie Lopez, qui les recevra "dans un bureau à l'écart du monde. Personne ne voit, personne n'entend ce qui se dit. C'est la caisse centrale qui nous appelle lorsqu'une femme se présente pour des violences. Si la personne a besoin de parler, on recueillera sa parole. Sinon, on peut mettre en place un hébergement d'urgence ou on appellera la gendarmée pour déposer plainte si la personne le désire." 

Une seule femme s'est confiée pour l'instant mais les violences ont augmenté de 30% depuis le début du confinement. 

SMS au 114 quand la victime ne peut pas parler

Une autre solution discrète a été mise en place, le 114, un numéro d'urgence pour envoyer des textos ou des SMS 24 heures sur 24

Sylvie Lopez explique que ce numéro d'urgence est une solution pour les femmes "enfermées avec un compagnon qui met la pression. Forcément, elles ne peuvent pas parler. Envoyer un texto, c'est plus facile que de téléphoner ou de sortir".

L'accueil des femmes victimes de violences sera maintenu jusqu'à la fin du confinement dans les galeries commerciales des hypermarchés Auchan :

  • Avignon Nord, du lundi au vendredi de 13h à 17h
  • Mistral 7, le lundi et le vendredi de 9h à 13h

Les femmes victimes de violence sont accueillies dans les centres commerciaux à Avignon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess