Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus et confinement : pas de muguet du premier mai dans la rue mais chez le boulanger

-
Par , France Bleu Vaucluse

Pas de stands pour vendre du muguet sur le trottoir : c'est interdit en raison du confinement. Les brins de muguet seront dans les supermarchés, les jardineries, les bureaux de tabac ou les boulangeries. Les fleuristes inventent des drive-muguet.

Bouquet de muguet et attestation de déplacement
Bouquet de muguet et attestation de déplacement © Radio France - Clément Lhuillier

Il n'y aura pas de stands de muguet en vente dans la rue le 1er mai 2020. Les préfets et les maires ont interdit les stands sur le trottoir pour éviter la propagation du coronavirus. 

Muguet chez le boulanger ou drive-muguet chez le fleuriste

Vous pourrez trouver des brins de muguet dans les supermarchés et les les jardineries. Même chez le boulanger ou dans les bureaux de tabac, mais à condition que ce soit les fleuristes qui installent ces brins de muguet préviennent les artisans-fleuristes.

Ils pourront aussi livrer les brins de muguet ou proposer un retrait des commandes de muguet au magasin, toujours en respectant les gestes barrières ; il faudra donc aménager des drive-muguet pour ce premier mai. 

Pas de stands de muguet dans la rue

Sur les trottoirs, les particuliers ou les militants de gauche ne peuvent pas installer de stand. C'est interdit par les maires et les préfets. Avec double peine : 135 euros pour avoir violé le confinement et 300 euros pour vente sans autorisation. Avec le confinement, le muguet du 1er mai fleurit aussi sur internet : le parti communiste propose de télécharger quelques brins de porte bonheur virtuel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess