Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus et confinement : un nouveau centre d'accueil d'urgence ouvert à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Un nouveau centre ouvre à Nîmes pour héberger des personnes isolées ou en couple, avec ou sans enfants. Cet hébergement complémentaire fait partie du dispositif d'urgence et d'insertion mis en place par les services de l'État en lien avec les associations.

 Le confinement concerne aussi les SDF
Le confinement concerne aussi les SDF © Radio France - Philippe Paupert

Ce nouvel hébergement d'urgence est un hôtel B&B, situé au 83, rue de la République à Nîmes. Il a été réquisitionné ce lundi par le préfet du Gard pour accueillir 72 personnes isolées ou en couple, avec ou sans enfants. À ce jour, il accueille 42 personnes. L’établissement permet le confinement des personnes sans domicile fixe et des personnes les plus fragiles, logées en hébergements d’urgence ou en logements collectifs et qui ne peuvent y rester en raison de la promiscuité. 

Le 115 assure la régulation des 72 places de cet établissement. Les personnes hébergées bénéficient de deux repas par jour grâce à la communauté de communes de Petite Camargue et d’un petit-déjeuner fourni par les Restos du Cœur. La gestion de l’établissement est confiée à la Croix-Rouge qui assure une prise en charge continue de cette population vulnérable, de jour comme de nuit.

189 places en plus dans le Gard

Cet hôtel vient compléter l'hébergement déjà mis en place au gymnase des oliviers à Nîmes, au site Montaury et à l'ancien institut médico-éducatif de Rochebelle à Alès. 189 places supplémentaires qui viennent s'ajouter aux 660 places d’hébergements d’urgence déjà disponibles sur le territoire gardois. 

Un centre de "desserrement" d'ici quelques jours à Aimargues

En complément de ces sites d’hébergement d'urgence, un centre de desserrement sera ouvert dans les prochains jours à Aimargues. Ce sera le seul centre du Gard habilité à prendre en charge des personnes isolées et relevant des dispositifs d'urgence atteintes du Covid-19 mais dont l'état ne nécessite pas une hospitalisation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu