Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : face à la pénurie de gel hydroalcoolique, Sidel lance une production de flacons au Havre

Le Havre, France

L'usine Sidel basée à Octeville-sur-Mer, près du Havre, a lancé une chaîne de production exceptionnelle pour offrir des flacons aux acteurs de la santé havrais, touchés par la pénurie de gel hydroalcoolique. Environ 5.000 contenants vont être produits chaque jour.

L'entrée de l'usine Sidel à Octeville-sur-Mer, près du Havre
L'entrée de l'usine Sidel à Octeville-sur-Mer, près du Havre - Capture d'écran Google

"Au début, on avait du gel hydroalcoolique, mais pas de flacons... Maintenant, c'est l'inverse !" C'est à partir de ce constat que la députée Agir du Havre, Agnès Firmin le Bodo, a lancé, ce mardi 24 mars au matin, un appel à la société Sidel, spécialiste mondial d'emballages de bouteilles et flacons, basée à Octeville-sur-Mer près du Havre (Seine-Maritime).

Pour lutter contre le coronavirus Covid-19, l'entreprise a répondu favorablement en produisant deux types de flacons, l'un de 200 ml, l'autre de 500 ml, qu'elle offre aux pharmaciens et aux centres hospitaliers de l'agglomération havraise.

Adaptation des équipes

Pour un acteur majeur de l'emballage, on pourrait croire l'opération aisée, mais il a fallu développer un circuit local bien particulier au sein de l'usine de 150 salariés : au Havre, Sidel fabrique des machines, et non les flacons eux-mêmes ! "Une quinzaine d'employés se sont mis sur cette chaîne de production locale", révèle Vincent le Guern, vice-président packaging de Sidel.

Résultat : entre 5.000 et 6.000 flacons produits chaque jour, qui seront offerts au corps médical havrais.

Explosion des demandes

Que ce soit Vincent le Guern ou Agnès Firmin le Bodo, chacun insiste bien sur l'objectif de cette initiative : "C'est un geste de solidarité pour nos soignants", confirme la députée. L'entrepreneur va dans le même sens : "On a monté une petite chaîne en urgence, il y a beaucoup d'interventions humaines, manuelles, ce n'est pas optimisé.

Un coup de pouce à l'échelle locale, avec les moyens du bord ? Pas uniquement ! Via des communications au sein de la société Sidel, l'hôpital de Dijon a rapidement demandé l'aide des employés havrais. Entre mardi 24 mars et dimanche 28 mars, "on leur a expédié 5 000 flacons", compte Vincent le Guern.

"On n'est pas équipés pour la production à grande échelle." - Vincent le Guern, vice-président de Sidel le Havre.

Et les demandes continuent d'affluer : dans la semaine, la Pologne s'est enquise d'une éventuelle commande de 400 000 flacons pour ses hôpitaux. L'envie ne manque pas dans les rangs havrais, mais Vincent le Guern veut rester réaliste : "Pour l'instant, on n'est pas équipés pour la production à grande échelle. Ça demanderait une réorganisation complète de l'usine."

Malgré tout, à terme, l'objectif de cette quinzaine d'employés assignés à cette tâche spéciale est de produire plusieurs dizaines de milliers de flacons pour les équipements de santé havrais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu