Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Coronavirus : face au confinement, une plateforme d'entraide en ligne lancée à Sotteville

Chaque jour, France Bleu Normandie vous propose de belles initiatives destinée à faciliter le confinement et la lutte contre le coronavirus Covid-19. Ce samedi 21 mars, la mairie de Sotteville a mis en ligne une plateforme, "MonSotteville.fr", destinée à l'entraide entre habitants de la commune.

Dernières infos, bonnes idées, et surtout propositions d'entraide : la plateforme commence à se faire connaître des riverains comme Hervé, professeur de physique-chimie !
Dernières infos, bonnes idées, et surtout propositions d'entraide : la plateforme commence à se faire connaître des riverains comme Hervé, professeur de physique-chimie ! - Capture d'écran - Hervé Demorgny

À chaque jour de confinement sa bonne idée 100% solidaires, avec France Bleu Normandie ! Depuis mardi 17 mars et le début d'un confinement national contre le coronavirus Covid-19, nombreuses sont les belles initiatives qui fleurissent dans l'esprit des Normands. Ce samedi 21 mars, la mairie de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) a lancé "MonSotteville.fr", une plateforme d'entraide pour mettre les riverains en relation.

Aide aux devoirs, livraison de courses, animations...

Ce site regroupe quatre onglets :

  • Actualités
  • Dispositions face au coronavirus Covid-19 (notamment à l'échelle locale)
  • Boîte à idées, un mélange d'initiatives en vrac
  • Et surtout, un onglet participatif "Entraide" destiné aux riverains.

En une semaine, une vingtaine d'annonces ont été postées par les Sottevillais et Sottevillaises inscrits sur la plateforme. Avec des propositions variées : "Monsieur de 76 ans, ne pouvant pas sortir, recherche une aide pour les courses", peut-on lire. Ailleurs, on offre une aide à la scolarité : "J'offre mon temps aux enfants et parents pour effectuer les devoirs à la maison." 

L'aide aux devoirs est d'ailleurs la catégorie d'annonces la plus consultée, selon Christelle Chaussat, directrice de la communication à la mairie de Sotteville et co-créatrice du projet : "C'est dans ce domaine qu'on reçoit le plus d'offres. Mais les habitants sont aussi bien présents pour livrer des courses à leurs voisins !

"C'est nécessaire d'être solidaire et d'apporter son expertise" - Hervé Demorgny, enseignant de physique-chimie à Sotteville.

L'aide à la scolarité, c'est ce qui a poussé Hervé, Sottevillais depuis une cinquantaine d'années, à s'inscrire sur le site dimanche 22 mars. "Je suis en télétravail, j'ai donc la possibilité d'apporter mes compétences", explique ce professeur de physique-chimie dans un lycée de la commune. 

C'est dans cette matière qu'il offre gratuitement une aide personnalisée aux élèves de la Seconde à la Terminale. Rien de plus naturel pour lui : "En ces temps difficiles, c'est utile, voire nécessaire d'être solidaire et d'apporter son expertise et ses compétences."

Dépasser la contrainte numérique ?

Pour l'instant, son annonce n'a pas trouvé preneur, mais Hervé a de quoi patienter : il doit faire bosser quatre classes de lycéens sottevillais à distance pendant le confinement !

En passant, il salue l'initiative de la mairie, mais déplore qu'on réserve cette entraide aux seuls utilisateurs d'Internet. "Il faudrait trouver une connexion avec les habitants un peu isolés, qui n'ont pas ces ressources numériques", juge-t-il.

Il n'a d'ailleurs pas attendu la municipalité pour s'y mettre : avec une voisine, il fait passer "une petite affichette pour, justement, essayer de toucher les habitants de Sotteville qui n'ont pas une connexion Internet", détaille Hervé. "Histoire de savoir s'ils n'ont pas de problème d'approvisionnement dans la rue et dans le quartier."

Et ensuite ?

Que va devenir "MonSotteville.fr" à la fin du confinement ? Les créateurs n'en savent encore rien, mais quoi qu'il en soit, une plateforme du même genre était déjà dans les tuyaux. "C'est d'ailleurs pour ça qu'on a pu la mettre en ligne si rapidement, on s'est servis d'une architecture technique déjà en développement", révèle Christelle Chaussat, assistée d'au moins six personnes pour l'occasion.

La réponse tient au succès (ou non) de ce site. Si ça prend bien, et que les Sottevillais l'incorporent à leur quotidien, il y a de bonnes chances qu'il survive à la crise sanitaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess