Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid : faire ses courses dans le Bade-Wurtemberg n'est plus possible pour les frontaliers sans quarantaine

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Face à l'augmentation des cas de coronavirus en Allemagne, le Bade-Wurtemberg restreint sa règle des 24 heures qui permettait aux frontaliers de s'y rendre sans test PCR ni quarantaine. Désormais, seuls les motifs familiaux, professionnels, de santé ou scolaires sont autorisés.

Le centre-ville de Kehl en Allemagne
Le centre-ville de Kehl en Allemagne © Radio France - Marie Maheux

"Il faut réduire le passage à la frontière au strict nécessaire." C'est ce qu'a déclaré Manfred Lucha, le ministre de la santé du Bade-Wurtemberg dans un communiqué. Face à la flambée des cas de Covid-19 en Allemagne et dans les régions frontalières, le land restreint sa règle des 24 heures. 

Dès demain, mercredi 23 décembre, pour pouvoir passer la frontière sans test PCR ni quarantaine, il vous faudra avoir un motif familial, professionnel, de santé ou scolaire (pour l'école des enfants par exemple). Les personnes ayant un conjoint en Allemagne peuvent également toujours s'y rendre sans restriction pour 72 heures.

Les frontaliers ne pourront donc plus passer la frontière librement au seul motif de faire ses courses ou pour du tourisme. Reste à savoir si des contrôles vont être mis en place à la frontière. Ils n'étaient jusqu'ici pas systématiques. La même règle s'applique pour nos voisins allemands, qui devront observer une quarantaine de dix jours en rentrant s'ils se rendent en France ou en Suisse par exemple, seulement pour faire des courses ou du tourisme. 

Depuis début décembre, le Bade-Wurtemberg a déjà pris des restrictions supplémentaires, en fermant les écoles et commerces non-essentiels et en instaurant un courvre-feu entre 20 heures et 5 heures du matin. 

"C'est une décision de bons sens vu la situation sanitaire", a réagit Jean Rottner président de la région Grand Est sur France Bleu Alsace. La frontière ne sera pas fermée mais il faut s'attendre à des contrôles plus fréquents.

Le communiqué du ministère des affaires sociales et de l'intégration du Bade-Wurtemberg

Choix de la station

À venir dansDanssecondess