Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : faut-il s'inquiéter de la progression de l'épidémie en Alsace ?

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu, France Bleu Elsass

La préfecture du Haut-Rhin a instauré dès ce vendredi 14 août de nouvelles mesures pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, notamment le port du masque dans le centre de Mulhouse. Mais pas de panique pour autant : ces mesures sont préventives, l'épidémie est encore sous contrôle en Alsace.

Le taux de positivité des tests PCR reste faible dans la région.
Le taux de positivité des tests PCR reste faible dans la région. © Radio France - Benjamin Fontaine

Dès ce vendredi 14 août au matin, le masque est obligatoire dans le Haut-Rhin, dans tous les lieux extérieurs qui accueillent plus de 10 personnes : les marchés, les vide-greniers, les brocantes,  les foires... Mais aussi de 9h à 20h dans les rues du centre-ville de Mulhouse. Toutes ces mesures sont avant tout préventives, car la situation sanitaire en Alsace n'est pas alarmante.

Les tests PCR du Covid-19 sont en Alsace moins souvent positifs qu'à l'échelle nationale - presque deux fois moins - avec un taux de positivité des tests faibles : 0,9% dans le Bas-Rhin et 1,3% dans le Haut-Rhin (sachant que la moyenne nationale est de 2,2%). 

Taux de positivité pour Covid-19 sur 7 jours glissants dans le Grand Est à la date du 9 août
Taux de positivité pour Covid-19 sur 7 jours glissants dans le Grand Est à la date du 9 août - ARS Grand Est

Autre bonne nouvelle : on teste beaucoup. Près de 800 tests pour 100 000 habitants ont été recensés la semaine dernière, c'est deux fois plus que début juin. On dénombre au total 109 sites de prélèvements en Alsace (72 dans le Bas-Rhin et 37 dans le Haut-Rhin).

L'épidémie progresse malgré tout

Mais attention l'évolution de l'épidémie est à la hausse. Surtout chez les 15-45 ans : dans cette population, le taux d'incidence, c'est à dire le nombre de nouveau cas pour 100 000 habitants approche les 15. C'est toujours en-dessous de la moyenne nationale mais c'est en hausse.

Taux d'incidence pour Covid-19 sur 7 jours glissants dans le Grand Est à la date du 9 aût
Taux d'incidence pour Covid-19 sur 7 jours glissants dans le Grand Est à la date du 9 aût - ARS Grand Est

Et puis surtout le taux de reproduction du virus est élevé : 1,22 pour les deux départements alsaciens. Cela veut dire qu'un alsacien contamine plus d'une personne. Pour contenir l'épidémie, il faut abaisser ce taux en-dessous de 1.

Mais comme les malades sont plus jeunes qu'au printemps, les hôpitaux restent dans le vert. Mardi, il y a eu 11 passages aux urgences pour suspicion de Covid 19 dans le Grand Est. 2 ont été hospitalisées. Par comparaison, fin mars, on était à plus de 600 passages aux urgences pour suspicion de Covid.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess