Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : fermeture du funérarium temporaire installé à Wissous dans l'Essonne

-
Par , France Bleu Paris

L'établissement funéraire temporaire crée à Wissous, dans l'Essonne, pour accueillir les cercueils des victimes du Covid-19 ferme ses portes. Le site installé sur le marché de Rungis reste de son côté actif.

La morgue temporaire installée à Wissous ferme
La morgue temporaire installée à Wissous ferme © Maxppp - Richard MOUILLAUD

Le funérarium temporaire aménagé à Wissous, dans l'Essonne, pour accueillir les cercueils de victimes du coronavirus en région parisienne, est désormais fermé, ont annoncé dimanche le préfet de police de Paris et le préfet de l'Essonne. Ce centre, d'une capacité de 450 cercueils, avait été ouvert le 18 avril en raison du nombre important de décès liés à la pandémie de covid-19 en Île-de-France, une des régions les plus touchées.

La morgue temporaire toujours en place à Rungis

"Face à une baisse des décès et à une moindre tension sur la chaine funéraire, le centre de Rungis est à nouveau en capacité d'accueillir la totalité des cercueils des défunts en attente de leur inhumation ou de leur crémation", précisent les deux préfets dans un communiqué. En revanche, les locaux du Marché de Rungis transformés en morgue temporaire restent ouverts. "La mission du dépositoire de Rungis demeure inchangée. En particulier, l'accueil des familles des défunts est maintenu dans les conditions habituelles mises en place par les opérateurs funéraires choisis par les familles".

Selon le dernier bilan de la Direction générale de la santé samedi, l'épidémie de Covid-19 a fait 80 morts supplémentaires en 24 heures en France, le plus faible bilan quotidien depuis début avril, portant le nombre total de décès à 26.310 depuis le 1er mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu