Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Il faudra fêter Noël, on en a besoin" estime le doyen de la faculté de médecine de Strasbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

"Il faudra fêter Noël de façon différente en 2020", estime jeudi Jean Sibilia, le doyen de la faculté de médecine de l'Université de Strasbourg, après l'annonce d'un nouveau confinement jeudi soir par Emmanuel Macron en raison de la dégradation de la situation sanitaire liée à l'épidémie de covid.

 "Les fêtes de fin d'année se feront en petit comité, probablement sous le couvre-feu", prévient le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy.
"Les fêtes de fin d'année se feront en petit comité, probablement sous le couvre-feu", prévient le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy. © Maxppp - Simon Daval

"Les fêtes de fin d'année se feront en petit comité, probablement sous le couvre-feu", a prévenu jeudi le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, sur France Inter. Dans le cas où le couvre-feu serait effectivement mis en place à la fin du confinement, Jean-François Delfraissy prévoit une sortie du couvre-feu "début janvier". 

Je crois qu'on en a bien besoin pour nos coeurs

L'objectif "autour de 5 000 à 8 000 nouvelles contaminations", objectif fixé par Emmanuel Macron, "est atteignable à ce moment", selon lui.  "Y aura-t-il une troisième vague ? C'est une autre affaire", s'interroge le professeur. "Ce n'est pas exclu", considère-t-il. "Je crois qu'il faudra fêter Noël en famille d'une manière ou d'une autre, je crois qu'on en a besoin pour notre âme, nos coeurs donc il faudra le faire", indique sur France Bleu Alsace, Jean Sibilia, le doyen de la faculté de médecine de Strasbourg, interrogé à propos des fêtes de fin d'année.

Il ne faudra pas faire des grandes fêtes à 20 ou 30 personnes

"On pourra fêter Noël à condition que ce soit des petites fêtes de famille avec des mesures barrières bien appliquées, c'est tout à fait possible. Il faudra faire un Noël bien particulier, il faudra qu'on le fête d'une manière ou d'une autre, mais avec l'application rigoureuse des mesures barrières, et en petits groupes. Il ne faudra pas faire des grandes fêtes à 20 ou 30 personnes comme c'était le cas cet été, ça il faut absolument l'éviter. Mais oui, il faudra fêter Noël de façon différente en 2020"," ajoute Jean Sibilia. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess