Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : ils se sont confinés au camping pour profiter de la mer

Les Français sont confinés pour la troisième fois depuis la pandémie de coronavirus. Parmi les restrictions, les balades sont limitées à 10km de son lieu de confinement. Certains ont choisi de se confiner dans un camping à proximité de la mer pour en profiter, comme à Beg-Meil (Finistère).

Evelyne et Christian sont venus depuis Plomelin (Finistère) au camping du Kervastard pour profiter de la mer.
Evelyne et Christian sont venus depuis Plomelin (Finistère) au camping du Kervastard pour profiter de la mer. © Radio France - Adeline Divoux

Pour ce troisième confinement, les balades quotidiennes ne sont plus limitées à 1km, mais à 10km de son lieu de confinement. Une aubaine pour ceux qui habitent près de grands espaces ou du littoral. Pour en profiter aussi, certains ont déserté leur maison pour se confiner dans un camping situé en bord de mer. 

C'est le cas de Marie-Claire, une habitante de Quimper, qui a rejoint son mobil home au camping du Kervastard à Beg-Meil, à Fouesnant (Finistère). "J'ai regardé la distance depuis Quimper, cela me faisait plus de 17km et je voulais vraiment profiter de la mer", explique cette Quimpéroise à la retraite. Ses voisins campeurs ont eu la même idée. Christian et Evelyne viennent de Plomelin et ne voulaient pas sentir la pression du confinement. "Au moins, nous pouvons profiter de la mer et de la pêche, et surtout de nos petits-enfants qui vivent à Fouesnant, donc à moins de 10km. C'est vraiment une liberté pour nous, on ne se sent pas confinés", glisse le couple. 

Essentiellement des retraités

Se confiner au camping a été un vrai soulagement pour Richard. Il habite près de Rennes et voulait fuir la ville. "On essaie de garder nos distances et c'est vrai qu'ici, il y a un peu moins de monde et davantage d'espace", lance-t-il. Ce breton est également très heureux de retrouver son bateau : "Je vais faire l'antifouling et le remettre à l'eau d'ici une semaine. Je me sens vraiment privilégié de pouvoir être ici !"

Ils sont une dizaine à vivre en ce moment dans le camping. "Ce sont surtout des retraités car il faut rester ici quatre semaines et pour des familles avec enfants ce n'est pas possible comme l'école est censée reprendre le 26 avril", affirme Floriane, la directrice du camping, qui espère une réouverture pour tous dès le mois de mai. "On aurait préféré une vraie ouverture pour ce mois d'avril et ces vacances de Pâques, mais c'est toujours chaleureux et plus sympa d'avoir quand même quelques résidents pour le confinement", ajoute-t-elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess