Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Le Préfet "ne peut pas garantir maintenant que le marché de Noël pourra se tenir à Metz"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Alors que la Moselle est passée en vigilance rouge ce vendredi matin face à l'épidémie de Covid-19, des questions subsistent toujours à Metz. Le marché de Noël de décembre aura-t-il lieu ? Impossible de le dire pour l'instant selon le Préfet de la Moselle.

Le Préfet de la Moselle ne sait pas encore si le marché de Noël pourra être maintenu.
Le Préfet de la Moselle ne sait pas encore si le marché de Noël pourra être maintenu. © Radio France - Rachel Noël

La situation sanitaire s'aggrave en Moselle, et le taux d'incidence a largement augmenté en une semaine. De 68,9 cas pour 100 000 habitants, il culmine désormais à 126 dans la métropole de Metz. Sur tout le département, il est de 90,5. Conséquence : la Moselle passe ce vendredi matin en zone rouge. C'est l'incertitude pour les semaines à venir. Le marathon de Metz est annulé, mais désormais, les yeux sont tournés vers le marché de Noël dé décembre.

Impossible de savoir à l'instant T

Pour l'heure, si l'événement n'est toujours pas rayé du calendrier, il n'est pas possible de savoir s'il sera maintenu ou non. "On continue la discussion pour imaginer des solutions, mais je ne peux pas garantir maintenant s'il pourra se tenir", confie ce vendredi sur France Bleu Lorraine le préfet de la Moselle Laurent Touvet. Ce dernier prévient d'ailleurs que des décisions de dernière minute sont susceptibles de tomber dans les prochaines semaines. 

"On ne décide pas au jour le jour", poursuit-il. "On essaye d'anticiper et de prévoir l'évolution de la maladie, mais nous ne la connaissons pas encore parfaitement." Pour l'heure, seules certitudes : il n'y aura a priori pas de chalets sur la place Saint-Jacques, ni de grande roue au pied de la cathédrale. 

Réécoutez l'intervention de Laurent Touvet, préfet de la Moselle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess