Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'Andorre ne veut plus de visiteurs français

Les fumeurs français ne peuvent plus aller acheter leurs cigarettes au Pas-de-la-Case. C'est du jamais vu. L'Andorre a décidé d'interdire les ventes aux ressortissants étrangers. En pleine épidémie de coronavirus, la Principauté espère ainsi dissuader les clients français de venir en Andorre.

Les français ne peuvent plus acheter des cigarettes en Andorre
Les français ne peuvent plus acheter des cigarettes en Andorre © Radio France - Sébastien Berriot

La frontière franco-andorrane du Pas-de-la-Case reste officiellement ouverte mais, en pleine épidémie de coronavirus, les visiteurs français ne sont plus les bienvenus. C'est du jamais vu dans l'histoire de la Principauté. Pour faire fuir les acheteurs français et se protéger du coronavirus, le gouvernement andorran vient de prendre un décret qui interdit les ventes de tabac et d'alcool aux ressortissants étrangers qui ne résident pas en Andorre. Une manière très claire de décourager les clients français de venir dans le pays. 

Les français indésirables

Si la Principauté a pris cette décision spectaculaire, c'est parce que depuis plusieurs jours, en raison de l'inquiétude sur le coronavirus dans l'hexagone, des milliers de français  venant notamment des Pyrénées-Orientales, de l'Ariège et de la Haute-Garonne, franchissent la frontière pour faire le plein de marchandises au Pas-de-la-Case.  Le décret va permettre aux andorrans de limiter le volume des personnes entrant dans le pays.

Frontière fermée ou pas?

Depuis ce dimanche matin, les visiteurs français informés de l'impossibilité d'acheter tabac et alcool font demi-tour à la frontière. Une situation  qui a donné lieu à une certaine confusion. Côté français, la DIRSO (direction inter-départementale des routes du sud-ouest) a évoqué dans ses bulletins la fermeture de la frontière franco-andorrane. Une information démentie ensuite par le porte-parole du gouvernement andorran. Dans les faits, la frontière reste ouverte (autant côté français qu'espagnol), mais le décret sur les ventes de cigarettes est  clairement une manière d'adresser un message : les français qui font vivre les commerces du Pas-de-la-Case toute l'année sont cette fois devenus indésirables à cause du coronavirus.

Interdit de se promener dans la rue

Pour faire face à l'épidémie de coronavirus, l'Andorre a également pris une série de mesures, comme la fermeture des commerces non-essentiels et des établissements scolaires. Les déplacements non-urgents sont interdits, y compris les promenades à pied sur la voie publique.

Le poste frontière franco-andorran
Le poste frontière franco-andorran © Radio France - Sébastien Berriot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess