Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus en Béarn : l'école des enfants de soignants

Par

Depuis le 16 mars et la fermeture des établissements scolaires, les établissements restent ouverts pour les enfants de soignants. Le déploiement "du plan blanc" dans les hôpitaux béarnais devrait grossir les effectifs de ces écoles particulières.

Dans les Pyrénées-Atlantiques autour de 200 enfants de soignants sont accueillis dans les écoles et collèges Dans les Pyrénées-Atlantiques autour de 200 enfants de soignants sont accueillis dans les écoles et collèges
Dans les Pyrénées-Atlantiques autour de 200 enfants de soignants sont accueillis dans les écoles et collèges © Radio France - R.Brunel

Dans le département des Pyrénées-Atlantiques, entre 180 et 240 enfants sont accueillis selon les jours, essentiellement dans le premier degré puisqu'ils ne sont qu'une dizaine de collégiens enfants de soignants dans ce dispositif. Cet accueil concerne donc surtout les instituteurs. Ils sont tous volontaires et en grand nombre, ce qui permet de tourner et de limiter les risques d'expositions. 

Publicité
Logo France Bleu

Moi, j'étais avec des petits de la maternelle. Fatalement, il y en a qui se réveillent de la sieste mal réveillés (...) Ils s'approchent pour avoir un histoire ou un calin. C'est compliqué de faire un bond d'un mètre en arrière! Et puis les éternuements et les toux ne sont pas très bien gérés par les enfants de cet âge - Elsa une enseignante volontaire sur Pau

loading

Des différences entre les villes et les villages

Les enfants accueillis vivent avec des soignants en contact avec la maladie. Ces enfants sont donc potentiellement des porteurs sains du virus. Ces enseignants s'exposent, et les conditions d'accueil, sur le plan de la sécurité varient beaucoup selon les communes. A Billère ou à Mourenx les communes fournissent le matériel nécessaire aux enseignants. "On a jamais manquer de rien" témoignent des enseignants. "La mairie fait bien les choses", pour les instits et le personnel ATSEM qui sont des employés communaux. Dans les écoles de Pau, il y a des gants, du gel, mais pas toujours des masques. Dans les petites écoles en milieu rural, les situations sont très contrastées. Certains écoles n'ont rien pour protéger les adultes.  

Le syndicat SNUIPP dénonce cette situation, demande des masques pour tous ceux qui interviennent dans ce dispositif. Pour que le volontariat ne s'arrête jamais, même au plus fort de la crise qui est encore devant nous. Le syndicat qui continue d'appeler les enseignants à se porter volontaire pour cette mission.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu