Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : l’élan de solidarité des futurs travailleurs sociaux en Lorraine

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Plus de 110 étudiants de l’IRTS se sont déjà déclarés volontaires en Lorraine pour donner un coup de main aux éducateurs spécialisés, notamment pour garder les enfants placés. Un élan de solidarité de jeunes en formation qui répond à l’appel lancé par les quatre conseils départementaux lorrains.

Plus de 110 étudiants volontaires pour garder des enfants placés en internat.
Plus de 110 étudiants volontaires pour garder des enfants placés en internat. © Radio France

C’est un élan de solidarité spontané qui n’étonnent pas les responsables de l’IRTS de Lorraine : plus de 110 jeunes en formation ont déjà répondu à l’appel lancé pour garder des enfants placés en internat.

Des étudiants qui se sont déclarés volontaires en Lorraine pour donner un coup de main aux éducateurs spécialisés, notamment pour garder les enfants placés, privés d’école. 

Dans le travail social, l’une des valeurs les plus fortes, c’est la valeur d’engagement

"C’est un chouette élan de solidarité" reconnait Muriel Willemin, directrice des formations, pas surprise de l’engouement immédiat de dizaines d’étudiants, "dans le travail social, l’une des valeurs les plus fortes, c’est la valeur d’engagement. On peut se dire que c’est naturel mais dans ces moments aussi anxiogènes, on ne sait pas ce que c’est que le naturel".

Renforcement des effectifs

Après un premier appel, lancé aux étudiants de 2ème et 3ème année, l’appel a été, ce lundi 23 mars, étendu à l’ensemble des 3000 étudiants de Lorraine de l’IRTS, pour répondre aux besoins dans les Vosges et en Meuse. Des étudiants qui ont déjà prêté main forte, notamment au centre départemental de l’enfance à Metz et au REMM à Nancy, le réseau éducatif de Meurthe-et-Moselle.

Un appel justifié par le renforcement nécessaire des effectifs dans les maisons d’enfants à caractère sociaux et les centres départementaux de l’enfance œuvrant dans le champ de la protection de l’enfance afin de prendre en charge les enfants placés à l’internat. 

Pour que cette période soit vécue sereinement par les enfants et adolescents

L’appel lancé par le directeur de l’IRTS, Luc Ferster,  pour participer à cette mission de continuité de service des enfants placés, "pour que cette période soit vécue sereinement par les enfants et adolescents accueillis ou accompagnés" a déjà reçu plus d’une centaine de réponses favorables des étudiants.

Les sept filières de l’institut ont été mobilisées, des formations qui mènent à différents métiers : assistant du service social, éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé, moniteur-éducateur,  technicien de l'intervention sociale et familiale, conseiller en économie sociale et familiale, animateur social.

Garanties sanitaires

Une solidarité demandée par tous les départements, notamment par Mathieu Klein, le président du département de Meurthe-et-Moselle, qui entend assurer la continuité du service public avec toutes les garanties sanitaires. 

Au delà du bénévolat, certains étudiants en 3ème année signeront des CDD mais pas au-delà d’une journée par semaine car la formation se poursuit à distance pour les étudiants. Depuis le 16 mars, tous les stages ont été suspendus comme l’ensemble des cours à l’IRTS de Lorraine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu