Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : où en est l'évolution de l'épidémie dans les Hauts-de-France au premier jour de reconfinement ?

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu Picardie

Alors que le reconfinement est entré en vigueur partout en France ce vendredi, où en est l'épidémie dans les Hauts-de-France. Tous les indicateurs sont au rouge. Les hospitalisations et le nombre de patients en réanimation continuent d'augmenter dans la région.

Où en est l'évolution de l'épidémie dans les Hauts-de-France au premier jour de reconfinement ?
Où en est l'évolution de l'épidémie dans les Hauts-de-France au premier jour de reconfinement ? © Maxppp - Thierry Nicolas

Au premier jour de reconfinement en France, comment évolue l'épidémie de Covid-19 dans les Hauts-de-France ? Le virus continue de circuler rapidement. Et tous les indicateurs sont au rouge dans notre région. 

Selon les chiffres de Santé Publique France, 2 204 personnes sont hospitalisées au jeudi 29 octobre, soit 668 de plus en une semaine seulement. 333 patients sont en réanimation. C'est 87 de plus en sept jours. C'est le département du Nord qui compte le plus de personnes hospitalisées et en réanimation, suivi du Pas-de-Calais. L'Oise arrive derrière, puis la Somme. L'Aisne est le département le moins touché. 

On enregistre 2 385 décès depuis le début de l'épidémie dans les Hauts-de-France, 136 personnes sont décédées depuis une semaine. Ce sont essentiellement des personnes de plus de 65 ans. 

Le taux d'incidence s'emballe

La circulation du virus s'est accélérée dans la région puisque le taux d'incidence pour 100 000 habitants est passé en une semaine de 343,5 à 545,8.  C'est dans le Nord que le virus circule le plus. Le taux d'incidence atteint 796,8 pour 100 000 habitants dans ce département. Dans le Pas-de-Calais, il atteint 465,7 pour 100 000 habitants.  Le taux d'incidence est de 302,8 dans l'Oise, de 289,3 dans l'Aisne. C'est dans la Somme que la circulation du virus est la plus faible avec un taux d'incidence de 223,6.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess