Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : l'hôpital d'Annecy met en place un dispositif spécial

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Un homme contaminé par le coronavirus est actuellement soigné à l'hôpital d'Annecy. Pour éviter tout risque de propagation, un dispositif spécial est mis en place. Dans le même temps, l'établissement se prépare à accueillir d'autres malades.

La direction de l'hôpital d'Annecy a tenu une conférence de presse ce mercredi soir
La direction de l'hôpital d'Annecy a tenu une conférence de presse ce mercredi soir © Radio France - Luc Chemla

Le Centre Hospitalier Annecy Genevois (CHANGE) soigne actuellement un patient contaminé par le coronavirus. Il s'agit d'un Français de 60 ans, qui fait régulièrement des allers-retours entre la France et l'Italie. Son épouse est d'ailleurs également positive au virus. Le couple est originaire de La Balme-de-Sillingy, en Haute-Savoie.

Chambre à "pression négative"

Pour accueillir ce patient dans les meilleures conditions et éviter tout risque de propagation, un dispositif spécial est mis en place par l'hôpital. Tout d'abord dans sa chambre. Elle est à "pression négative", c'est à dire que l'air est filtré pour éviter que les agents pathogènes  se propagent dans l'air ambiant en dehors de la chambre. Le personnel qui entre dans la chambre doit également porter une tenue spécifique : masques, gants, calot et lunettes de protection.

Le service d'infectiologie vidé

Le service d'infectiologie a également été entièrement vidé pour libérer une vingtaine de lits. Tous les patients ont été transférés dans d'autres services de l'hôpital voire même dans d'autres établissements. 

Cellule de crise ouverte

De plus, une cellule de crise a été ouverte. Composée de médecins chefs de service et de cadres de l'hôpital, elle a pour but d'organiser l'accueil des personnes contaminées, tout en étant en contact permanent avec l'Agence Régional de Santé. Son rôle est également de dialoguer avec le personnel,  qui a beaucoup de questions. La direction diffusera bientôt, sur l'intranet de l'hôpital, une vidéo pour lui répondre et le rassurer.

Dans le même temps, les dépistages continuent auprès des proches du Français contaminé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu