Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'intérêt du port du masque en extérieur de plus en plus remis en question

-
Par , France Bleu Provence

Faut-il assouplir le port du masque en extérieur par exemple sur les plages ou dans les parcs ? Alors que le déconfinement a débuté lundi, la question est sur la table. Le ministre de la Santé lui-même laisse entendre que l'obligation pourrait être levée à partir de cet été.

Masque obligatoire sur la plage des Catalans à Marseille
Masque obligatoire sur la plage des Catalans à Marseille © Radio France - Emilie Briffod

Cette semaine, le ministre de la Santé Olivier Véran a laissé entendre que l'obligation de porter le masque à l'extérieur pourrait être levée à partir de cet été, sans s'engager formellement sur une date. Tout dépendra de l'avancée de la campagne de vaccination, a-t-il précisé. "Nous savons que la vaccination protège des formes graves et nous pensons qu'elle protège bien de la diffusion du virus et donc du risque d'épidémie. Quand suffisamment de Français vont être vaccinés, on pourra envisager de baisser la garde".

L'intérêt du port du masque en extérieur est de plus en plus remis en cause 

Dans les Alpes-Maritimes, depuis lundi, le port du masque n'est plus obligatoire sur les plages, dans les parcs, les jardins, au bord des plans d'eau, lacs et des bases de loisirs. Dans le Var, Michel Kaidomar, conseiller municipal de St Raphael et chef du service réanimation de l’hôpital de Fréjus St-Raphael ne voit pas non plus l'intérêt de porter le masque sur la plage : "en plein air, lorsque les endroits sont aérés et les gens sont à distance, son utilité est discutable voire nulle".

À Marseille, beaucoup de Marseillais ne portent déjà plus le masque en extérieur et notamment sur la plage. Aux Catalans, alors que le masque est obligatoire, il est bien difficile de trouver une personne allongée sur le sable, masquée. Et chacun à sa raison : "j'étouffe sous le masque", "il fait trop chaud à la plage pour le porter", "le masque m'empêche de bronzer".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess