Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la consommation d'alcool interdite dans les rues du centre-ville de Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Un arrêté préfectoral interdit à partir de ce samedi 6 mars la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique dans le centre-ville et sur les zones touristiques de Limoges. Motif ? Cela suscite la création d'attroupements, où les gestes barrières ne sont pas respectés.

Alcool consommé sur la voie publique (image d'illustration)
Alcool consommé sur la voie publique (image d'illustration) © Maxppp - Philippe Turpin

C'est une décision de la Préfecture de Haute-Vienne. Un arrêté interdit à partir de ce samedi 6 mars la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique, entre 11 heures et 18 heures, dans le centre-ville et dans les zones touristiques de Limoges. La Préfecture explique que cela suscite la création d’attroupements et de rassemblements "qui entraînent des comportements contraires au respect des gestes barrières et favorisent la propagation du virus à l’heure où la situation sanitaire reste fragile". 

Niveau épidémique toujours élevé en Haute-Vienne

La Préfecture de Haute-Vienne rappelle que "la circulation du virus et de ses variants sur le département reste élevée avec un taux d’incidence de 108,2 pour 100.000 habitants pour la période du 21 au 27 février 2021 et un taux de positivité de 4,9 %"

Les services de l'État précisent que cet arrêté court jusqu’au 19 mars inclus et que le non-respect de cette interdiction entraînera une verbalisation d’un montant de 135 euros. "Les polices nationale et municipale seront mobilisées pour faire respecter cette nouvelle mesure et veiller au respect des autres règles sanitaires en vigueur notamment l’interdiction de rassemblement de plus de 6 personnes sur la voie publique" conclut la Préfecture de Haute-Vienne dans un communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess