Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la deuxième vague de l'épidémie continue de déferler sur les Hauts-de-France

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu Picardie

Deux semaines après le reconfinement, ses effets se sont toujours attendre sur la deuxième vague de l'épidémie. Le bilan s'alourdit encore dans les Hauts-de-France. Le pic semble encore loin. Plus de 3100 personnes sont hospitalisées et 507 patients sont en réanimation.

L'hopital de Doullens dans la Somme pendant la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19
L'hopital de Doullens dans la Somme pendant la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 © Maxppp - Fred Haslin

Cela fera deux semaines ce vendredi que nous vivons un nouveau confinement. A quelques heures de la conférence de presse du Premier ministre Jean Castex ce jeudi soir, où en sommes nous dans les Hauts-de-France ?

Pour l'instant, le reconfinement n'a pas d'effets dans les hopitaux. On observe néanmoins un petit ralentissement de la circulation du virus puis que le taux d'incidence commence à diminuer dans la région. Mais il reste très élevé. Pas d'optimisme excessif. La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 est bien plus virulente que la première.  

Dans les Hauts-de-France, la situation est particulièrement tendue. Selon les chiffres de Santé Publique France, 3 145 personnes sont hospitalisées au mercredi 11 novembre, soit 390 de plus en une semaine. Depuis le début du reconfinement, on enregistre 716 hospitalisations dans la région. Le pic de la première vague a été largement dépassée. Au plus fort de la crise au printemps, 2578 personnes étaient hospitalisées  dans les Hauts-de-France. 

Le taux d'occupation des lits de réanimation dépasse 115%

Actuellement, 507 patients sont en réanimation. C'est 69 de plus en une semaine. Si le pic de la première vague n'est pas encore atteint, le taux d'occupation des lits de réanimation dépasse 115%, au point que ces derniers jours, quatre patients ont été transférés en avion ou en hélicoptère vers des hopitaux en Allemagne.

Si la majorité des malades en soins intensifs ont plus de 60 ans, une centaine de personnes n'ont pas encore atteint cet âge.  Quatre patients ont moins de 30 ans. Sept autres sont âgés de 30 à 39 ans. Et une trentaine de personnes ont la quarantaine. 

A ce jour, l'épidémie de coronavirus a fait 2 877 décès dans les Hauts-de-France, soit 294 de plus en un semaine. A l'inverse, depuis le début de la crise sanitaire, 11 552 malades sont rentrés chez eux après un séjour à l'hopital. 

La circulation du virus est un peu moins élevée

Les effets du confinement commencent à se faire ressentir dans les Hauts-de-France puisque le taux d'incidence baisse depuis une semaine. On compte 507.8 cas pour 100 000 habitants au dimanche 8 novembre contre 610,7 une semaine plus tôt. Cela dit, la circulation du virus reste très importante. Les Hauts-de-France sont la troisième région la plus touchée en France. Rappelons que le seuil d'alerte a été fixé à 50 cas pour 100 000 habitants par les autorités sanitaires. 

C'est dans le Nord que le coronavirus circule le plus. Le taux d'incidence atteint 598,4 pour 100 000 habitants dans ce département. Le Pas-de-Calais est juste derrière avec 534,3 cas pour 100 000 habitants. L'Oise enregistre un taux d'incidence de 439. Dans l'Aisne, il atteint 329,2.  C'est dans la Somme que la circulation du virus est la plus faible dans notre région avec un taux d'incidence de 292.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess