Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la fermeture d'Orly soulage les riverains de l'aéroport

-
Par , France Bleu Paris

Orly, l'aéroport centenaire du sud de Paris, s'est mis en sommeil, ce mardi soir, frappé de plein fouet par l'effondrement du trafic aérien, en chute libre depuis l'émergence du coronavirus. Si c'est une mauvaise nouvelle pour les compagnies, les riverains, eux, savourent.

Orly fermé face à la menace du coronavirus
Orly fermé face à la menace du coronavirus © AFP - PHILIPPE LOPEZ

L'aéroport d'Orly, dans le sud de la capitale, a provisoirement fermé ses portes, ce mardi soir à 23H59. Une décision qui fait face à la chute du trafic aérien depuis l'arrivée de l'épidémie de Coronavirus dans le pays et la mise en place du confinement pour lutter contre la propagation du virus. "On dort mieux depuis quelques jours", savoure Luc Offenstein, président de Oyé349, l’association anti-bruit des riverains de l’aéroport d’Orly

Si le trafic est totalement arrêté depuis ce mercredi, il était déjà fortement ralenti ces derniers jours. "On est passé de 350 à 400 avions par jour à 15, ça n'avait déjà plus rien à voir", précise Luc Offenstein. "On a plus de bruit, moins de pollution, on entend les oiseaux et on respire la forêt, c'est extraordinaire. Le bruit, on ne s'y habitue jamais et c'est une atteinte à la santé. Normalement, on un avion toutes les trois minutes toute l'année, là je n'ai pas été réveillé à 6h15, on est soulagé."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu