Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la France repasse en "zone à risque" pour l'Allemagne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

La France est désormais considérée par l'Allemagne comme "zone à risque" et non plus "zone à haut risque" pour la circulation du coronavirus. En Alsace, le passage de la frontière pourrait être simplifié.

Frontière allemande, image d'illustration
Frontière allemande, image d'illustration © Maxppp - Jean-François FREY

L'institut de veille sanitaire allemand Robert Koch a reclassé la France comme "zone à risque" et non plus "zone à haut risque" pour la circulation du coronavirus ce vendredi 21 mai. Les Alsaciens doivent pour le moment toujours présenter un test négatif pour entrer dans le Bade-Wurtemberg, mais cela pourrait ne plus être le cas dans les prochains jours. 

La réglementation fédérale 

Qu'un pays ou une région soit classé en "zone à risque", "zone à haut risque" ou "zone de diffusion des variants du coronavirus", le test négatif reste obligatoire pour entrer sur le territoire allemand : "Les obligations d'enregistrement, de test et de quarantaine s'appliquent aux entrants qui ont séjourné dans une zone à risque au cours des dix derniers jours", précise le Bade-Wurtemberg sur son site. 

Le 13 mai dernier en revanche, les conditions s'étaient déjà assouplies au niveau fédéral : plus de quarantaine si l'on présente un test négatif ou bien la preuve d'une vaccination complète, sauf si l'on vient d'une zone de circulation des variants du coronavirus. 

La règle des 24 heures dans le Bade-Wurtemberg

Ces assouplissements ont été accompagnés dans le land voisin de l'Alsace par le retour de la règle des 24 heures : les Alsaciens peuvent depuis une semaine de nouveau faire leurs courses ou bien se balader dans le Bade-Wurtemberg s'ils y restent moins de 24 heures et s'ils présentent un test négatif à la frontière. 

Or, ce test obligatoire restait en vigueur car la France était classée en "zone à haut risque". Selon toute vraisemblance, il ne devrait donc plus y avoir de test obligatoire à partir de dimanche 23 mai, date d'entrée en vigueur de la nouvelle classification. Mais le Bade-Wurtemberg n'a pas encore confirmé la fin des tests pour les Alsaciens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess