Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la galère des voyageurs et des voyagistes de la Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Cette année, partir en vacances ou bien préparer ses vacances est une galère sans nom ! Surtout si vous avez prévu de partir à l'étranger. Plusieurs pays, comme l'Espagne récemment, ont rouvert leurs frontières, mais d'autres sont encore fermées. Crise de nerfs donc chez certains Mayennais.

Voyages (illustration)
Voyages (illustration) © Maxppp - Patrick Lefevre

Cet été, sera-ce coquillages et crustacés pour vous à l'étranger ? On vous le souhaite évidemment, mais dans certains cas la préparation des vacances est une véritable galère pour des centaines de familles mayennaises. Avec la fermeture actuelle de plusieurs frontières dans certains pays, les voyagistes sont contraints d'annuler tour à tour des séjours. Et certains prévus de longue date.

Le 28 juillet, Johan doit par exemple partir avec sa compagne et sa fille en Jordanie. Un très beau voyage préparé et réservé depuis plusieurs mois via une plateforme spécialisée sur internet. La crise du coronavirus est passée par là, les frontières de ce pays du Moyen-Orient sont toujours fermées et l'incertitude règne. "Le risque c'est que l'on m’annonce l'annulation au dernier moment et que je me retrouve sans pouvoir partir en vacances à temps" explique Johan qui a dépensé près de 2.800€ pour ce séjour. "J'ai besoin de savoir si je dois réserver une chambre d'hôtel avant le 28 car nous décollons très tôt le matin et réserver une place de parking pour l'aéroport" poursuit le Mayennais. Le fait d'avoir réservé via une agence en ligne n'arrange pas les choses : "on tombe sur une boîte vocale qui nous demande de faire des choix multiples et on nous explique qu'il faut rappeler ultérieurement" s'agace Johan.

Pour cette habitante de Bazougers qui a contacté France Bleu Mayenne, c'est la crise de nerfs. Son voyage en Grèce, elle l'a payé intégralement dans une agence de Laval, quinze jours avant le confinement. Et d'après elle, la voyagiste qui s'est occupé du dossier lui a garanti qu'en cas d'annulation elle serait remboursé intégralement. En réalité, c'est tout le contraire qui s'est produit : on lui propose aujourd'hui un simple avoir valable 18 mois. "Je regrette une chose : de ne pas avoir réservé sur internet. Je voulais faire travailler une entreprise de la Mayenne. Par une agence on est quand même plus rassuré que par internet". L'agence de Laval dont nous tairons le nom a rouvert depuis plus d'une semaine mais la cliente s'étonne de ne pas avoir eu encore de nouvelles, pas de mails, pas d'appels.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess