Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la manifestation "Entre Cours et Jardins" de septembre au Mans est annulée

-
Par , France Bleu Maine

Nouvelle annulation à cause de la crise sanitaire. La 13ème édition de la manifestation "Entre Cours et Jardins", qui devait se tenir fin septembre dans le Vieux Mans, n'aura pas lieu. "Trop d'incertitudes", notamment sur le plan financier, expliquent les organisateurs.

Le jardin de la Surveillance, une pépite de verdure dans le Vieux-Mans
Le jardin de la Surveillance, une pépite de verdure dans le Vieux-Mans © Radio France - Géraldine Houdayer

Annulée, elle aussi ! La manifestation "Entre Cours et Jardins", qui devait se tenir dans le Vieux Mans les 26 et 27 septembre 2020 n'aura pas lieu. Compte tenu de la crise sanitaire liée au coronavirus, "trop d'incertitudes demeurent", justifie Josiane Couasnon, la présidente de l'association. "La décision a été prise à regret mais à la quasi-unanimité", explique-t-elle. 

Le risque financier

Cette 13ème édition de la fête des plantes et de l'art au jardin aurait dû accueillir, comme chaque année, environ 20.000 personnes dans les rues et les maisons de la Cité Plantagenêt. L'organisation de cette manifestation repose essentiellement sur le travail de 300 bénévoles. "Nous nous sommes renseignés auprès de la Ville du Mans", détaille Josiane Couasnon. "Elle est déjà éreintée financièrement et humainement. Tout le personnel a été mobilisé et l'est encore. Financièrement, nous ne pouvons pas faire appel à une société privée pour réguler le flux de visiteurs", explique-t-elle. "De plus, la fête perdrait de son charme". 

Rendez-vous en septembre 2021

La fondatrice de la manifestation "Entre Cours et Jardins" met aussi en avant l'incertitude sanitaire. Le coronavirus est aujourd'hui, sous contrôle, "tout le monde accepte d'ouvrir sa maison ou son jardin. Mais imaginez qu'il y a un doute ou une peur. Dans ce cas, je me retrouve avec une trésorerie défaillante pour deux ans", relève Josiane Couasnon. L'association vise l'année 2021 : "Nous allons travailler avec application et créativité". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess