Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la police clermontoise intensifie les contrôles pour faire respecter le port du masque

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La police nationale renforce ses patrouilles dans le centre historique de Clermont-Ferrand, zone où le port du masque est obligatoire. Même si des panneaux et des marquages au sol informent la population, l'arrêté préfectoral est encore loin d'être respecté.

La police nationale patrouille dans le centre historique de Clermont-Ferrand pour faire respecter le port du masque.
La police nationale patrouille dans le centre historique de Clermont-Ferrand pour faire respecter le port du masque. © Radio France - Lauriane Havard

À pied ou à vélo, les policiers patrouillent dans le centre-ville de Clermont-Ferrand. Une à deux fois par semaine, les forces de l'ordre mènent des contrôles spécifiques sur le port du masque obligatoire

Pas de contraventions systématiques

"Vous voyez, là, en vingt minutes, on a mis trois contraventions à 135 euros" lance la commissaire Anne-Emmanuelle Pasquier, qui dirige les unités de voies publiques dans le centre-ville de Clermont-Ferrand. 

On s'adapte en fonction des gens, on fait à la fois de la pédagogie, de la prévention et on verbalise quand c'est nécessaire

Avec son équipe, la policière patrouille dans les ruelles du cœur historique et arrête les piétons sans masque. Toutefois, les amendes ne sont pas automatiques. "On s'adapte en fonction des gens, on fait à la fois de la pédagogie, de la prévention et on verbalise quand c'est nécessaire" explique la commissaire. Beaucoup ne sont pas encore au courant de la mesure ou ne prêtent pas attention aux panneaux qui indiquent le port du masque obligatoire. "On est de Montluçon, dans notre ville ce n'est pas obligatoire, alors ici on ne savait pas ! Puis, on a vu plein de gens sans masque, on pouvait pas deviner !" s'exclament deux jeunes filles. Pour cette fois, les deux Bourbonnaises échappent à l'amende et savent désormais à quoi s'en tenir. 

Depuis vendredi dernier, le Puy-de-Dôme fait parti des départements classés en zone rouge, où le virus circule activement. "Il est donc normal qu'on fasse un focus là-dessus, il faut que les gens prennent conscience de l'importance de porter le masque" rappelle la commissaire Anne-Emmanuelle Pasquier. 

Dans le centre historique de Clermont-Ferrand, des marquages au sol indiquent l'obligation du port du masque.
Dans le centre historique de Clermont-Ferrand, des marquages au sol indiquent l'obligation du port du masque. © Radio France - Lauriane Havard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess