Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le président du Nord "pas favorable" à une réouverture des collèges le 11 mai

-
Par , France Bleu Nord

Le président du conseil départemental du Nord, Jean-René Lecerf, ne croit pas en une réouverture des classes le 11 mai, date du début du déconfinement donnée par le Président de la République.

Cité Scolaire Emile Loubet à Valence
Cité Scolaire Emile Loubet à Valence © Radio France - Claire Leys

Quand on demande à Jean-René Lecerf s'il est possible de voir des élèves reprendre le chemin des 202 collèges publics dont il a la gestion dans le Nord, l'élu répond sans ambiguïté : "J'ai beaucoup de mal à y croire et l'Education Nationale a beaucoup de mal à nous donner des renseignements précis sur la manière avec laquelle cela va se mettre en place". Le Département se prépare toutefois à appliquer les demandes de l'Etat pour permettre cette réouverture qui ne pourrait être que progressive : gel hydroalcoolique, savons, masques....

Mettre des masques à des élèves de 6ème, ça va pas être simple.

"On prendra peut-être 7 ou 8 élèves par classe donc si on rouvrait le 11 mai, ce serait tels enfants le lundi, tels enfants le mardi, tels enfants le mercredi. J'incline à penser, mais je peux me tromper, qu'on va peut-être rouvrir de manière globale en Bretagne, en Lozère, dans le Cantal, dans des secteurs qui ont eu la chance d'être très largement épargnés par la pandémie, je doute fort que ça puisse se faire dans l'Ile-de-France, dans le Grand Est.

Je doute fort que ça puisse se faire dans la région des Hauts-de-France et notamment dans le département du Nord même si nous sommes moins atteints

"La décision fondamentale ne relève pas de moi mais du Ministre de l'Education, du Président de la République. S'ils le décident, nous serons opérationnels avec les agents du département dans les collèges".

Quand on nous demandera notre avis, je dirai que mon avis aujourd'hui n'est pas favorable.

6 millions d'euros pour acheter des équipements de protection

A l'image de la région et des mairies, le département aide la population pendant cette crise, notamment dans ses domaines de compétence : l'aide aux plus modestes, aux personnels qui assistent les personnes âgées,... Le conseil départemental a notamment passé d'importantes commandes d'équipements de protection pour les agents de l'aide sociale à l'enfance, les aide à domicile, les personnels des foyers pour personnages âgées et des Ehpad : 

  • 5 millions de masques FFP2 et chirurgicaux commandés en Chine
  • 2 millions de charlottes
  • 500 000 paires de gants
  • 600 litres de gel hydroalcoolique
  • 750 tablettes distribuées dans les accueils de l'aide sociale à l'enfance
  • 1 000 tablettes pour les personnes âgées pour garder le contact avec les familles

Ces tablettes destinés aux enfants ont notamment été données par les Fondations du Nord, Anber et Boulanger pour permettre aux jeunes de garder un lien avec leur famille (pour ceux qui sont placés en foyer ou en famille d'accueil) et de poursuivre l'enseignement à distance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess