Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la chaleur freine-t-elle la propagation de l'épidémie?

-
Par , France Bleu Paris

Alors que la chaleur fait son grand retour, le coronavirus peut-il disparaître cet été? Eléments de réponse avec un médecin.

Le bois de Vincennes a rouvert le 11 mai, lors du premier jour du déconfinement.
Le bois de Vincennes a rouvert le 11 mai, lors du premier jour du déconfinement. © AFP - Masha Mosconi

Il va faire jusqu'à 30 degrés ce jeudi après-midi à Paris et à Fontainebleau, en Seine-et-Marne. Des températures qui resteront très clémentes (entre 20 et 25 degrés) ce vendredi en Île-de-France. L'été approche avec une question : la chaleur va-t-elle permettre de freiner la propagation du coronavirus? Pour Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'hôpital Hôtel-Dieu à Paris et auteur de "Coronavirus : comment se protéger?", il faut différencier destruction et ralentissement de la circulation du virus.

"On sait que la chaleur détruit le virus mais il faut des températures très élevées à plus de 60 degrés. Mais on ne peut pas affirmer que le climat, les températures qui ne sont pas à 60 degrés tuent le virus", précise Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'hôpital Hôtel-Dieu à Paris. Selon lui, la chaleur peut participer à la disparition du virus et des foyers épidémiques, mais "on ne peut pas compter sur ça pour que l'épidémie disparaisse".

Si la chaleur ne détruit pas le virus, Gérald Kierzek affirme cependant qu'elle "va diminuer les chaînes de contamination". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess