Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus - La Seine-Saint-Denis distribue 1600 repas aux personnes les plus modestes à partir de mercredi

Par

Avec le confinement dû au Coronavirus, la précarité alimentaire risque de se renforcer. La Seine-Saint-Denis a décidé d'agir. A partir de mercredi, aidé par des associations caritatives, le département va distribuer 1.600 repas aux personnes les plus modestes

La Seine-Saint-Denis lutte contre la précarité alimentaire La Seine-Saint-Denis lutte contre la précarité alimentaire
La Seine-Saint-Denis lutte contre la précarité alimentaire © Radio France - Lucie THUILLET

La crise sanitaire due au Coronavirus qui a amené au confinement, a obligé certains points de distribution de l'aide alimentaire à fermer temporairement. La Seine-Saint-Denis a décidé de prendre les choses en main pour lutter contre la précarité alimentaire qui risque de sévir dans le département avec cette mesure.

Publicité
Logo France Bleu

Dès mercredi, 1600 repas seront cuisinés et distribués aux personnes les plus modestes

La production de repas sera d'abord de 1.600 repas mais elle pourra augmenter en fonction des besoins. Dix agents territoriaux se sont mobilisés. L'une des sept cuisines centrales, habituellement dédiée aux repas des collèges publics, est rouverte. Cette cuisine située à Clichy-sous-Bois va permettre de produire, tous les jours, des repas froids ou chauds. Ils seront conditionnés soit en barquettes collectives soit en barquettes individuelles.

Ces repas seront amenés aux partenaires de l’aide alimentaire sur l’ensemble du département avec des camions réfrigérés. Dès ce mercredi, la distribution concernera des antennes de la Croix Rouge et du Secours Populaire, ainsi qu’Amélior, l’Amical du Nid, Banlieue Santé et Hôtel Social 93.

C'est la deuxième fois en quelques semaines que le département se mobilise pour l'aide alimentaire 

Déjà à la mi-mars, le Département de Seine-Saint-Denis avait donné aux Restos du Cœur, à la Croix Rouge de Drancy et au Secours Populaire, des stocks de repas initialement destinés aux élèves demi-pensionnaires des 130 collèges publics du département. 

Près de 3.200 kiwis, 710 kilos de poires et de pomelos et 16.400 parts de saumon, purée de pommes de terre et carottes persillées avaient été distribués aux plus démunis. Le Département avait aussi donné à InterLogement93 des couches et du lait infantile de ses 55 crèches, fermées à cause du confinement.   

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu