Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus et confinement : un peu de retard à Nîmes pour l'accueil des SDF au gymnase des Oliviers

Par

Ce devait être ce mercredi, mais la Ville de Nîmes n'ouvrira au plus tôt qu'à la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine le gymnase des Oliviers aux personnes sans domicile fixe : 70 places, hommes et femmes. Une ouverture décalée le temps que les associations se mettent en place.

Conversion d'un gymnase en centre d'accueil pour personnes sans abri. Illustration Conversion d'un gymnase en centre d'accueil pour personnes sans abri. Illustration
Conversion d'un gymnase en centre d'accueil pour personnes sans abri. Illustration © Maxppp - Cyril Hiely

La Ville de Nîmes ouvrira à la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine le gymnase des Oliviers (rue Marcel-Pellissier) pour accueillir des personnes sans domicile fixe et cela, jusqu’à la fin de la période de confinement. Quelque 70 personnes, hommes et femmes, pourront être accueillies dans ce gymnase. Il se compose de deux grandes salles (une de 600 mètres carrés et une autre de 160 mètres carrés), avec deux vestiaires équipés de douches ainsi que deux blocs sanitaire avec WC aux normes handicapés. Les animaux de compagnie pourront être accueillis à l’extérieur.

Publicité
Logo France Bleu

Des associations présentes 24 heures sur 24

La Croix Rouge française et l'Adejo (groupe SOS Solidarité), présentes sur le site sept jours sur sept et 24 heures sur 24 accompagneront les personnes sans domicile fixe. La Ville prendra en charge la fourniture des déjeuners et dîners, le petit-déjeuner sera lui assuré par les Restos du Cœur.

La Ville s’est chargée de l'aménagement intérieur avec tables et chaises. De plus, elle fournira l’alimentation électrique, le chauffage et l’eau. Elle assurera également le réapprovisionnement d’équipements d’hygiène en papier toilette et savon.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu