Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la Ville de Saint-Brieuc veut conserver un marché

La mairie de Saint-Brieuc annonce ce lundi avoir fait une demande pour conserver un marché de producteurs, normalement interdits pendant la période de confinement liée au coronavirus.

Le marché de Saint-Brieuc fin janvier. Tout était alors normal...
Le marché de Saint-Brieuc fin janvier. Tout était alors normal... © Maxppp - Lionel Le Saux

Depuis une semaine, et l'annonce d'Edouard Philippe de fermer les marchés, il n'y avait pas de marché à Saint-Brieuc. Mais la commune annonce, ce lundi, avoir demandé, comme prévu par le décret, et comme de nombreuses communes de Bretagne, une dérogation à la Préfecture des Côtes-d'Armor, "en lien direct avec les producteurs locaux."

Marquage au sol, masques, limitation du nombre de clients

Il s'agirait d'un marché réduit à 15 producteurs locaux, et avec des mesures barrières strictes : système d'entrées et sorties pour limiter le nombre de personnes présentes en même temps, masques pour les commerçants, marquage au sol pour espacer les files d'attente et les étals, interdiction pour le client de se servir lui-même... 

Selon les termes de la demande, le marché se déroulerait le samedi, place de la Résistance, qui accueille habituellement plus de 80 exposants. La Préfecture des Côtes-d'Armor peut à présent accepter ou refuser l'installation de ce marché. Selon les conditions fixées par le gouvernement, pour ouvrir, les marchés doivent répondre "à un besoin d'approvisionnement de la population". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu