Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : comment le CHRU de Nancy a complètement changé en 15 jours

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le directeur du CHRU de Nancy a fait le point sur la gestion du coronavirus : un hôpital complètement orienté vers la gestion de la crise sanitaire avec une vraie solidarité. Réanimation, essais cliniques, masques, tests du covid-19... tous les sujets ont été abordés.

La direction du CHU de Nancy a fait le point sur la gestion du Covid-19.
La direction du CHU de Nancy a fait le point sur la gestion du Covid-19. © Radio France - Thierry colin

Le directeur du CHRU de Nancy, Bernard Dupont, a fait le point sur la gestion de la crise sanitaire du conoravirus par le centre hospitalier universitaire en soulignant la solidarité qui s’opère tant du côté des équipes techniques et paramédicales que du côté des équipes médicales. 

Une visioconférence en présence de Christian Rabaud, infectiologue et président de la commission médicale d'établissement, qui se prépare au pic. Le directeur de l’hôpital et l'infectiologue ont donné les chiffres à jour ce, jeudi 26 mars : 

  • 173 patients sont hospitalisés, infectés par le covid-19 dont 90 en réanimation et une 20aine de patients hospitalisés sont en attente de résultats.
  • 300 à 400 tests sont effectués au CHRU de Nancy chaque jour, des tests réservés aux patients hospitalisés et au personnel soignant.
  • La part des 45-65 ans admis en réanimation est importante même si leur chance de guérison est importante. 
  • 70 prélèvements ont été fait dans des Epadh autour de Nancy ces cinq derniers jours par deux infirmières d’une équipe mobile de test du CHRU.

Pour l’instant nous avons davantage de patients qui sont sortis guéris que décédés de réanimation. 

Nous sommes au début du niveau 4 : jusqu’au pic, nous doublons les besoins de prise en charge tous les trois jours.

  • Une 30aine de salariés du CHRU de Nancy ont été confirmés positifs au Covid-19 (sur 10 000 salariés). 

Renforts ? Le CHRU ne lance pas un appel formel aux professionnels de santé pour renforcer les équipes mais remercie les aides spontanées et souligne les réaffections en interne, notamment avec le CPN, et la collaboration étroite avec les cliniques privées. 

"Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues" précise le directeur.  

Quid des masques ? Si la situation est moins tendue concernant les masques qu’il y a huit jours, le CHRU est victime d’une tension nationale sur les sur-blouses assure Benard Dupont. 

Essai clinique ? Le CHRU de Nancy propose a partir de ce jeudi à tous les patients confirmés covid-19 d’être volontaire pour faire partie de l’essai clinique Discovery. 

Quotidien du CHU chamboulé

"On pousse les murs, on réorganise les lits au jour le jour, on récupère des machines à l’ICL ou à Lunéville... au quotidien, on s’adapte" affirme le directeur de l’hôpital public.

Un directeur qui se dit très sensible à la solidarité et à l'implication des agents avec des équipes très sensibles à la solidarité qui vient de l’extérieur (plateau repas, matériel…). Un contact permet de faire des propositions au CHU, le directeur estime par exemple que les interphones collectés à l'extérieur ne sont pas une priorité. Voici la page si vous souhaitez apporter votre aide au CHRU de Nancy. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu