Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le CHU de Bordeaux bientôt capable d'effectuer 2000 tests de dépistage par jour

-
Par , France Bleu Gironde

L'Agence régionale de santé a pour objectif de dépasser les 10.000 tests par jour en Nouvelle-Aquitaine au mois de mai. Le CHU de Bordeaux s'y prépare avec un automate capable de réaliser plus de 2000 tests de dépistage du Covid-19 par jour.

Un personnel de l'hôpital chargé de diagnostiquer les tests de coronavirus dans le labo dédié.
Un personnel de l'hôpital chargé de diagnostiquer les tests de coronavirus dans le labo dédié. © Radio France - Alexandre de Moussac

Ce lundi, l'Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine a assuré qu'elle pourrait dépasser 10.000 tests de dépistage du coronavirus par jour au mois de mai. "La cible, c'est de dépasser 10.000 et si on en avait besoin, de réaliser jusqu'à 15.000, 16.000 tests par jour." Dans cette stratégie de dépistage à grande échelle, le CHU de Bordeaux aura son rôle à jouer, avec la mise en place d'une machine permettant de réaliser plus de 2000 tests par jour.

Un automate installé à l'hôpital Saint-André

Actuellement, le CHU de Bordeaux peut réaliser environ 600 tests par jour. Grâce à un "automate de grande cadence" en cours d'installation sur le site de l'hôpital Saint-André, il pourra début mai tripler, voire quadrupler, cette capacité, en réalisant "entre 2000 et 2500 tests par jour" explique une porte-parole du CHU.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess