Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le CHU de Bordeaux prépare une plateforme pour traiter les tests de dépistage

-
Par , France Bleu Gironde

L'installation d'un automate sur le site de l'hôpital Saint-André devrait permettre à la plateforme de tourner 24h/24, et de traiter jusqu'à 2.400 tests par jour.

La plateforme de traitement des tests de dépistage Covid-19 va être installée à l'hôpital Saint-André.
La plateforme de traitement des tests de dépistage Covid-19 va être installée à l'hôpital Saint-André. - Agnès Georges

Le CHU de Bordeaux prépare l'après-confinement. Il s'est porté volontaire pour accueillir, sur le site de l'hôpital Saint-André, un nouvel équipement : un automate qui permettra à une plateforme de traitement des tests de dépistage de tourner en continu. Début mai, le CHU de Bordeaux pourrait traiter jusqu'à 2.400 tests par jour. Le docteur Agnès Georges, responsable médical au pôle biologie du CHU de Bordeaux, présente cette nouvelle machine. 

France Bleu Gironde : Comment fonctionne cet automate ?

C'est un automate qui doit être installé dans un laboratoire équipé. En amont, on a un système de récupération des échantillons. Il y a un automate de préparation des plaques. Et en aval, on a les machines qui permettent l'amplification des acides nucléiques et leur quantification.

Il traite 96 échantillons en une heure

Si on imagine être ouvert 24h/24, ça nous fera environ 2400 tests en 24 heures. C'est assez colossal, lorsqu'on imagine ce que ça va donner.

Combien de personnes sont nécessaires pour faire fonctionner la plateforme ?

Il y a une équipe de 20 techniciens répartis sur la journée et des agents en charge de tâches médico-administratives. A priori, la prise en main sera facile pour les techniciens. Elle s'est faite facilement sur d'autres sites également équipés de cet automate. Je suis confiante sur la façon dont l'automate sera pris en main à Bordeaux.

L'extracteur-répartiteur tout juste réceptionné.
L'extracteur-répartiteur tout juste réceptionné. - Agnès Georges

Les échantillons doivent être acheminés depuis des centres de prélèvement extérieurs qui sont en cours d'organisation avec l'aide de l'ARS. Nous aurons vocation à réceptionner ces échantillons mais nous n'assurerons pas les prélèvements. 

Pourquoi avoir choisi l'hôpital Saint-André pour installer la plateforme ?

Les locaux étaient disponibles de façon immédiate car nous avions déménagé des laboratoires qui y étaient situés. Compte tenu de la réactivité qui nous a été demandée lors de l'attribution de cette plateforme, il nous paraissait logique de réutiliser ces laboratoires à l'hôpital Saint-André. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess