Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché dans les Vosges pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Le confinement ne peut être exclu" annonce le préfet du Var

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Alors que les chiffres du Covid-19 sont mauvais dans le Var, le préfet Evence Richard affirme ce mercredi que le confinement ne peut être exclu si l'ensemble des mesures en vigueur ne sont pas jugées suffisantes.

Evence Richard, préfet du Var
Evence Richard, préfet du Var © Maxppp - Sophie Glotin

La situation sanitaire continue de se tendre dans le Var. Avec un taux d'incidence de 329 cas positifs pour 100.000 habitants, le département pourrait bien subir un nouveau confinement, selon les mots du préfet Evence Richard. Dans sa note d'information, il l'affirme : "Compte tenu de l'évolution de la situation, le confinement ne peut être exclu si l'ensemble des mesures n'étaient pas jugées suffisantes." La veille, la préfecture avait déjà annoncé des mesures renforcées, notamment l'interdiction des livraisons de nourriture après 22h.

Le variant britannique ultra dominant

Le préfet précise par ailleurs que le variant britannique est désormais présent à près de 80%

La pression hospitalière augmente également avec,pour la première fois depuis un an, deux transferts de patients : l'un de Draguignan vers Perpignan, l'autre de Fréjus vers Montpellier.

Effort sur la vaccination

Désormais, les médecins libéraux peuvent vacciner en cabinet et à domicile avec le vaccin AstraZeneca les personnes de plus de 50 ans qui présentent des facteurs de comorbidités, mais aussi toutes les personnes de plus de 75 ans. Les médecins peuvent désormais disposer de trois flacons de 10 doses de vaccin.

Les chiffres à retenir

Sur la semaine de 22 février au 28 février :

  • 43.090 tests réalisés
  • 3.528 tests positifs
  • 8,20%, taux de positivité, au plus haut en 2021
  • 555 clusters, dont 102 en cours d'investigation
  • 24.237 personnes vaccinées (deux doses) au 1er mars
  • 69 personnes admises en réanimation
  • 94% des lits de réanimation occupés
  • 600 verbalisations le week-end dernier sur 6.000 contrôles

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess