Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus - Gironde : le Département s'engage à fournir des masques aux habitants

-
Par , France Bleu Gironde

Tous les habitants de Gironde devraient être équipés de masques pour le déconfinement. C'est l'engagement pris par le président du Conseil départemental, Jean-Luc Gleyze, ce mercredi. Plusieurs sociétés du département vont participer à la fabrication de masques en tissus.

Masques de protection respiratoire
Masques de protection respiratoire © Radio France - Antoine Denéchère

Le président du département de la Gironde, Jean-Luc Gleyze, s'est engagé à fournir des masques en tissu à tous les Girondins et Girondines, hors Bordeaux Métropole, quand le déconfinement sera mis en place. Ces 700.000 masques en tissu réutilisables seront destinés aux adultes et aux enfants. Ils vont être fabriqués par plusieurs entreprises du département, notamment la société Valen qui a installé un atelier de couture éphémère dans le parc des expositions de La-Teste-de-Buch.

En plus le Département prévoit 300.000 masques en tissu supplémentaires pour ses agents et pour le personnel de santé qui en dépend.

Le Département mettra à la disposition de chacun, adulte comme enfant, un masque en tissu réutilisable qui respecte les normes sanitaires AFNOR recommandées pour l'usage du grand public. - Jean Luc Gleyze, président du Conseil départemental.

30.000 masques fabriqués par jour

Les 130 couturiers et couturières de la société Valen vont produire environ 900.000 masques pour les particuliers, d'ici le 11 mai. La production sera maintenue après le début du déconfinement. Le Département prévoit une enveloppe d'environ 2 millions et demi d'euros pour un million de masques, cette somme sera payée avec les impôts locaux. Afin d'assurer le rythme de production, des entreprises de réinsertion vont contribuer à la confection des masques en tissu.

Les masques seront distribués gratuitement à la population. Ce sont les maires de chaque commune qui choisiront le système de distribution. Certains vont déterminer des points fixes dans les communes et d'autres pourront choisir la livraison à domicile.

La maire de Gujan-Mestras, Marie-Hélène Des Esgaulx, a déjà prévue de faire du porte-à-porte pour fournir les masques à ses habitants." Jean-Luc Gleyze.

Deux millions de masques chirurgicaux commandés

600.000 ont déjà été livrés dans le département de la Gironde. Ils sont destinés aux personnels des EHPAD, aides et accompagnants à domicile ou encore aux personnels de la protection de l'enfance. Ces masques seront répartis dans les 400 communes qui ont participé à la commande. "Les 900.000 masques chirurgicaux restants vont arriver ce mercredi soir", confie Jean-Luc Gleyze.

Des kits de protection constitués de charlottes, blouses, sur-chaussures, gants vont être distribués aux personnels en contact avec des personnes contaminées par le COVID-19.

Le Département fournit plus de masques que l'ARS

Suite aux demandes du ministère de la Santé, l'Agence régionale de santé (ARS) doit fournir un nombre de masques aux personnels de santé par semaine, par exemple une auxiliaire de vie doit avoir cinq masques par semaine. Un chiffre insuffisant face à la réalité du terrain notamment au nombre de patients.

Jean-Luc Gleyze au sujet du manque de masques à l'ARS.

Le Département s'est donc engagé à compléter les besoins du personnel. Cette semaine l'ARS devait fournir 260.000 masques et le département 261.000. Finalement l'ARS ne dispose et ne fournit que 38.000 masques. "C'est une situation ubuesque ! Nous ne devrions même pas fournir de masques, c'est une compétence de l'État", déclare avec une pointe d’agacement, Jean-Luc Gleyze. 

Le président du Département assure qu'il demandera un droit d'inventaire à la fin du confinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess