Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le gouvernement envisage un reconfinement national d'au moins quatre semaines

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Selon les informations de franceinfo, le gouvernement penche sur un reconfinement national de quatre semaines, afin de lutter contre l'épidémie de coronavirus. Les nouvelles mesures de restrictions seront officialisées mercredi soir à 20h par Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron à l'Elysée le 22 octobre 2020.
Emmanuel Macron à l'Elysée le 22 octobre 2020. © Maxppp - CHARLES PLATIAU / POOL/EPA/Newscom

Va-t-on vers un reconfinement national pour lutter contre l'épidémie de coronavirus ? C'est la piste largement évoquée par le gouvernement, selon nos confrères de franceinfo. Un premier Conseil de défense, des rencontres avec les responsables politiques et les partenaires sociaux, ont eu lieu ce mardi. Les décisions ont finalement été tranchées ce mercredi matin, lors d'un second Conseil de défense. Emmanuel Macron annoncera les nouvelles restrictions lors d'une allocution à 20h à la télévision.

Le chef de l'Etat atranché définitivement à l'occasion du Conseil de défense précédant le conseil des ministres, a indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Il avait énuméré mardi soir les mesures envisageables, soit "un élargissement du couvre-feu", ou un confinement "territorialisé" ou "national".

Un reconfinement de quatre semaines

De source gouvernementale et de maires de grandes métropoles à franceinfo, on se dirige vers un reconfinement d'une durée de quatre semaines. Après avoir pris des mesures différenciées selon les départements, l'exécutif privilégie un reconfinement national afin de protéger les capacités hospitalières des zones vertes. Cela pourra notamment permettre le transfert de malades entre les régions.

Ecoles et collèges resteraient ouverts

Ce nouveau confinement devrait cependant être plus souple qu'au mois de mars, selon le service politique de franceinfo. Les écoles et les collèges ne devraient pas fermer leurs portes. Pour les lycées, la question n'est toujours pas tranchée. A l'université, les travaux dirigés, en petits groupes, seraient maintenus mais une semaine sur deux. Les cours en amphithéâtre seraient eux suspendus. 

Sans surprise, le télétravail devrait lui être renforcé. Le ministère préparerait une évolution du protocole sanitaire d'ici la fin de la semaine, selon franceinfo.

Les nouvelles mesures seront débattues et soumises au vote, à l'Assemblée et au Sénat, jeudi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess