Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le nombre de décès est en hausse en Haute-Saône

En raison de l’épidémie de coronavirus, l’INSEE publie exceptionnellement des données sur le nombre de décès par département. En Haute-Saône, la mortalité est en hausse par rapport à l’année 2019 : 13 % de décès en plus sur les quinze premiers jours de mars.

En Haute-Saône, le nombre de décès à augmenté de 13 % entre les premières semaines de mars 2019 et celles de mars 2020.
En Haute-Saône, le nombre de décès à augmenté de 13 % entre les premières semaines de mars 2019 et celles de mars 2020. © Maxppp - Gilles Bader

Alors que l’épidémie de covid-19 continue de progresser en France, l’INSEE, institut national de la  statistique et des études économiques, à décider de communiquer le nombre de décès par jour et par département. Ces données seront désormais rendues publique chaque semaine. Une dizaine de départements sont concernés par cette surmortalité. C'est le cas du département de la Haute-Saône en Franche-Comté.

Augmentation de 13 % du nombre de décès 

En Haute-Saône, le nombre de décès a augmenté de 13 % entre le 1er et le 16 mars par rapport à la même période de 2019. "Il ne s’agit toutefois pas d’une estimation de la surmortalité liée au covid-19  qui nécessite la mobilisation de modélisations économétriques mises en  œuvre par Santé Publique France", rapporte le site internet de l’INSEE. 

Des données à contextualiser

Les  données de l’INSEE sont établies à partir des informations transmises par les communes lorsqu’un acte de décès est constitué. L’ensemble des décès sont répertoriés par l’institut, quel que soit la cause. 

D’autre part, les comparaisons entre les années 2018, 2019 et 2020 nécessite de prendre en compte certains éléments de contexte, notamment les épisodes  de grippe hivernale. "L’épidémie de grippe hivernale 2018-2019, dont le pic a été atteint début février, a été de durée limitée (8 semaines)  et avec une mortalité inférieure à l’épidémie de l’hiver précédent dont  la durée avait été exceptionnellement longue", explique l’INSEE.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu