Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le point sur l'épidémie et la vaccination en Normandie

Alors que la vaccination a débuté en Normandie comme partout en France, la situation épidémique reste stable dans la région. Il n'y a pas de flambée du nombre de contaminations. La moitié des lits de réanimation sont occupés par des patients atteints de la Covid-19.

Plus de 105 000 personnes ont reçu une première dose dans les Hauts-de-France au 3 février 2021, selon Santé Publique France
Plus de 105 000 personnes ont reçu une première dose dans les Hauts-de-France au 3 février 2021, selon Santé Publique France © Maxppp - Dominique Touchart

Un troisième confinement n'est pas à l'ordre du jour, du moins pour l'instant. Le Premier ministre Jean Caxtex a écarté cette hypothèse jeudi soir lors d'une conférence de presse sur la situation épidémique et la vaccination en France. 

La situation épidémique est stable dans notre pays.  En Normandie, le nombre de contamination est relativement stable depuis le début de l'année. Il n'explose pas, ce que l'on pouvait pourtant redouter après les fêtes et avec la circulation du variant anglais. 

Pas d'explosion des contaminations

A l'échelle régionale, le taux d'incidence est de 172 cas pour 100 000 habitants au 31 janvier 2021 (188 cas la semaine précédente), en dessous de la moyenne nationale qui s'établit à 212 cas  selon les chiffres de Santé Publique France

C'est la Seine-Maritime qui est le département le plus touché avec un taux d'incidence de 207 cas pour 100 000 habitants. L'Orne suit avec 187 cas pour 100 000 habitants.  Le taux d'incidence est de 182 cas pour 100 000 habitants dans la Manche, 164 dans l'Eure et 121 dans le Calvados. 

52% des lits occupés dans la région

En Normandie, la moitié des lits de réanimations sont occupés par des patients atteint de la Covid-19. La tension hospitalière est importante dans l'Eure avec un taux d'occupation de 108%. Le taux d'occupation atteint 63% dans l'Orne, 58% en Seine-Maritime, 35% dans la Manche et le Calvados.

Au 4 février 2021,  1 359 personnes sont hospitalisées selon Santé Publique France. C'est 10 de plus en une semaine.. On compte 126 patients en réanimation., soit 11 de plus en sept jours. 

Près de 106 000 personnes vaccinées

Dans notre région, 105 893 personnes ont reçu une première dose au 3 février 2021 selon les chiffres de Santé Publique France. Cela représente 3,21% des Normands. Une vaccination qui va s'accélérer, a annoncé le gouvernement jeudi soir lors de sa conférence de presse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess