Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le préfet du Cher autorise un couvre-feu dans le secteur de Saint-Amand-Montrond

-
Par , France Bleu Berry

Quatre communes du Cher sont concernées par un couvre-feu demandé par les élus locaux de la région de Saint-Amand-Montrond. Ils espèrent que cette mesure permettra une plus grande prise de conscience de l'importance de respecter les mesures de confinement..

Le centre de St-Amand-Montrond (Cher)
Le centre de St-Amand-Montrond (Cher) © Radio France - Michel Benoit

Un couvre-feu sera instauré à partir de ce jeudi soir dans le Cher : de 20h à 7h du matin, les déplaceront seront interdits sur Orval, Colombiers, Drevant et Saint-Amand-Montrond, sauf si vous pouvez justifier que c'est dans le cadre de votre travail. 

Le préfet du Cher a donné son feu vert à la demande des élus locaux. A commencer par le maire de Saint-Amand-Montrond, Thierry Vinçon : " Je n'aime pas ce mot couvre-feu car ça rappelle des mauvais souvenirs, mais nous sommes bel et bien en guerre, le chef de l'état l'a dit, en guerre contre un virus. La restriction des déplacements sur cette plage horaire permettra de rappeler l'importance de la limitation des déplacements car on a observé que des gens circulent alors qu'ils ne le devraient pas. On a même eu des cambriolages en fin de semaine dernière à Saint-Amand" déplore le premier magistrat de la commune. 

Certains pensent que ce n'est pas grave, et bien si ça l'est ! - Thierry Vinçon

Pour Thierry Vinçon, "l'objectif est vraiment de limiter les déplacements et de contenir le développement de la pandémie.  Le but est aussi de permettre une meilleure prise de conscience du respect du confinement chez des personnes qui ont un comportement un peu lâche. Certains pensent que ce n'est pas grave, et bien si ça l'est ! Evidemment, les bouchers les charcutiers, les personnes qui se lèvent tôt pour aller travailler sur les marchés ou ailleurs, ne sont pas concernées." assure-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu